mercredi 26 janvier 2022

L'inexplicable révélé

 

L'inexplicable révélé

Il est difficile de croire que tout ce qui se manifeste sur le grand écran de l'éternel présent n'est qu'un rêve éphémère et illusoire où se manifestent toutes les possibilités. Qui dit que tout est réel, dit réalité pour la simple raison qu'un jour nous prenons conscience en regardant ce qui se manifeste, que tout est illusoire. Nous réalisons que ce qui nous permet de voir ce monde est ce qui nous sert de véhicule d'ancrage, cette forme humaine, car la vie se manifeste dans ce contexte, représentant cette réalité dans laquelle nous croyons que tout est réel. Ce qui nous maintient dans cette réalité est ce qui sert à la vie à se manifester, à être une. Nous nous laissons donc prendre au jeu pour la simple raison que nous croyons et pensons que tout est réel, alors que tout est éphémère, que la seule chose qui ne change pas est l'éternel présent, libre de toute agitation. Nous nous rendons compte que le temps passe, ce qui sert d'ancrage à ce monde, vieillit, acquiert de l'expérience, par l'apprentissage de ce qui se passe sur le grand écran de la vie, en fait nous ne faisons que passer, mais ce qui reste est l'éternel présent. Nous croyons et nous pensons vivre, en nous rappelant à travers cette forme humaine les expériences et les apprentissages vécus au fil du temps, c'est ce qui nous détermine en tant qu'êtres humains, une succession d'expériences et d'apprentissages jusqu'au dernier souffle de ce qui sert d'ancrage à ce monde, à cette réalité. Et à travers cette forme humaine, nous expérimentons sur plusieurs réalités, à travers les rêves, peu importe que ce soit conscient ou non, nous continuons à regarder d'autres réalités. Et c'est à travers la pensée que nous expérimentons plusieurs réalités et qui font de nous le personnage qui exprime ce qu'il pense et croit être. Lorsque nous rêvons et que nous quittons l'enveloppe humaine, nous ne sommes plus qu'une conscience qui par la pensée expérimente toutes les possibilités, et ce quelle que soit la réalité. Le fait d'être capable de penser crée la réalité dans laquelle nous nous trouvons immergés pour expérimenter et apprendre. Nous croyons être des êtres humains pour la simple raison que nous expérimentons et apprenons par la pensée créatrice, en fait tout ce que nous expérimentons, que ce soit conscient ou non, nous le faisons par la pensée. Et nous n'avons pas besoin d'un corps, d'une ancre pour faire l'expérience de la pensée créatrice, lorsque nous rêvons, nous créons la réalité dans laquelle nous faisons l'expérience et apprenons de ce qui se manifeste. Lorsque nous nous réveillons, nous retournons à cette forme humaine, pour continuer à penser, à croire que tout est réel, alors que c'est aussi un rêve. Nous avons besoin d'une ancre pour nous permettre d'expérimenter la pensée créative, sinon nous ne pourrions pas rêver, et donc explorer d'autres réalités. Dans tous les cas, tout est lié. Et comme la plupart des êtres humains ne peuvent pas concevoir de vivre sans la forme humaine, ils ont besoin d'être pour croire que tout est réel, alors que tout est un rêve éphémère de la pensée créatrice. Quelle que soit la manifestation de la vie, tout est expérience et apprentissage de la pensée créatrice, qui est en fait notre véritable nature divine, la lumière éternelle, la lumière absolue, qui est à l'origine de tout ce qui se manifeste sur le grand de l'éternel présent, il en est ainsi pour toutes les réalités, dimensions et autres, représentant le rêve de tous les possibles. Voilà l'inexplicable révélé, nous ne sommes pas ce qui émerge de la pensée créatrice, tout ce qui se manifeste comme réalité, comme dimension, tout est un rêve et qu'il n'y a que l'éternel présent, l'éternelle lumière, la lumière absolue. Et c'est par la pensée créatrice que nous créons le rêve de toutes les possibilités, que nous expérimentons et apprenons par notre pensée, en croyant être ce personnage, qui en fait ne fait que vivre son propre rêve. Il n'y a rien de réel, tout est illusion, nous sommes la lumière absolue, l'éternel présent. Quelle que soit l'expérience ou l'apprentissage, tout est lié à la pensée créatrice, que nous créons pour comprendre le pourquoi et le comment de ce que nous sommes de toute éternité. Comprendre l'inexplicable, c'est réaliser que rien n'est réel, que tout part de notre pensée créatrice, dont nous sommes la lumière. Quoi que nous vivions, tout est illusoire, victime de notre pensée créatrice, que la seule chose à faire, c'est de cesser d'y croire, de lui accorder toute notre attention, en réalisant que tout est un rêve, qu'il n'y a que l'éternel présent, dont nous sommes la lumière absolue. Ce que nous vivons en cet instant est la dissolution du rêve, de ce qui émerge de la pensée créatrice. Peu le réalise, voilà pourquoi tout ce qui se manifeste sur le grand écran de l'éternel présent, dissout tout ce qui n'est qu'un rêve. Par Régis Raphaël Violette

dimanche 16 janvier 2022

Comment agir face à tout ce qui est ?

 

Comment agir face à tout ce qui est ?

On se demande comment agir, quelle que soit la situation, l'important est de réaliser que tout est la manifestation de notre propre rêve éphémère, que nous en sommes le centre, là où tout commence où tout prend fin. Est-il mieux d'agir selon ce que l'on croit et pense être le meilleur, en sachant que tout ne fait que refléter ce qui alimente le rêve éphémère, celui de tous les possibles par la pensée créatrice ? Agir avec l'esprit, le mental c'est continuer à croire en ce rêve, alors que tout est illusion. La seule réalité qui ne change jamais, puisqu'elle n'a ni commencement ni fin, c'est l'éternel présent, dont nous sommes la lumière éternelle, la lumière absolue. Et c'est en endossant notre véritable nature divine, que la seule chose à se dire, comment agir sans alimenter la pensée créatrice, ce qui est à l'origine de ce rêve éphémère, là où tout est illusoire, en accompagnant, en accueillant, en acceptant, en respectant et en aimant tout d'un amour absolu et inconditionnel, puisque le véritable amour consume tout de ce qui émerge de la pensée créatrice, pour la simple raison que tout est un rêve et que la seule réalité est l'amour absolu. Alors que fait notre véritable nature divine dans n'importe quel scénario ? Elle consume tout par l'amour absolu et inconditionnel. Par Régis Raphaël Violette

jeudi 13 janvier 2022

L'inconcevable devient une simple formalité

 

L'inconcevable devient une simple formalité

Un message qui nous fait comprendre le pourquoi et le comment de ce qui se passe en ce monde. L'homme dans sa nature cherche à comprendre le pourquoi et le comment de ce qui se passe comme réalité sur le grand écran de l'éternel présent. Pourquoi un être humain avec une bonne éducation, vivant dans un environnement riche va à l'encontre et agit de manière inconcevable, il en est de même pour celui qui est né dans un environnement pauvre, n'ayant aucune éducation agit de manière inconcevable pour changer la face de ce monde. Nous nous demandons pourquoi nous sommes différents, pourquoi nous choisissons une autre voie, une autre façon de faire les choses, qui va à l'encontre de toute compréhension conventionnelle ? Pour cela, nous devons comprendre le vrai sens de la vie, car quelle que soit la manifestation de la vie, elle est animée par une intelligence absolue, par une telle force que cette vie va à l'encontre de l'inconcevable, franchit l'improbable, l'infranchissable. Nous savons que la vie dans ce monde a commencé dans la mer, et qu'elle a pu évoluer pour se manifester sur la terre. Qu'est-ce qui anime la vie, qui lui donne cette force de pouvoir traverser l'inconcevable ? Car la vie ne se manifeste pas seulement dans ce monde, mais là où tout est possible, quelle que soit la dimension, quelle que soit la réalité, la vie est omniprésente, dotée d'une intelligence si absolue, que tout devient possible. Ce qui anime la vie n'est pas juste la forme mais est tout ce qui lui permet d'être. L'homme a une conception erronée du monde dans lequel il incarne la vie, sans se rendre compte ce qui anime la vie est en même temps tout ce qui se manifeste sur le grand écran de l'éternel présent. L'homme ne réalise pas qu'il est l'instrument de la lumière éternelle, la lumière absolue de l'éternel présent, sa véritable nature divine, qui par la pensée créatrice crée tous les possibles. Ce monde en est l'exemple parfait, où chaque être humain est animé par la même intelligence absolue de la lumière, mais n'a pas le même rôle, car en chaque être il y a cette différence, cette programmation unique, où tout a sa raison d'être, où tout est juste, où tout est à sa juste place. L'homme dans son ignorance est enclin à juger, à condamner ce qui ne peut être compris, ce qui est pour lui inconcevable, incompréhensible. Pourquoi un être saint d'esprit agit-il d'une manière inappropriée, va à l'encontre de tout raisonnement approprié ? Comme si cet être avait en lui cette force obsessionnelle, qui le pousse à agir sur une autre voie, il n'y a pas d'échappatoire, l'inconcevable devient réalité. Nous connaissons tous des êtres, qui saint esprit, agissent d'une manière inappropriée, inconcevable, pourtant ces êtres à première vue, ne donnent pas cette impression. Pour comprendre ce qui définit l'être humain, ce n'est pas seulement sa forme humaine, son intelligence, mais tout ce qui se manifeste comme réalité, ce qui se passe sur le grand écran de l'éternel présent. Nous pouvons facilement comprendre que la réalité est différente selon le lieu, l'environnement, ce qui compose la réalité, ceux qui vivent dans les grandes villes, ne vivent pas de la même manière que ceux qui vivent dans des villages, des zones moins peuplées. Il en est de même pour chaque être humain, n'ayant pas la même conception de la réalité dans laquelle il anticipe la vie. Nous pouvons comprendre la complexité de ce qui anime la vie, comprendre le pourquoi et le comment, car quelle que soit la vie, tout est programmé à l'avance, puisque chaque vie est animée par cette force obsessionnelle, à ne pas suivre ce qui est conventionnel, mais d'apporter le changement. Comme on le dit, tout ce qui émerge de la pensée créatrice a sa raison d'être, tout est juste, tout est à sa place et tout contribue à révéler le vrai sens de la vie. Nous pouvons nous demander pourquoi en ce moment ce monde est confronté à tant de changements et cela dans tous les domaines, dans toutes les directions, nous pouvons penser que ce monde va droit à sa destruction, à sa perte, mais ce n'est pas le cas. Nous pouvons nous demander pourquoi il y a tant de révélations, comme si tout devait être révélé, un grand besoin de faire le ménage, de remettre les compteurs à zéro. Qui est dans le vrai, qui est dans le faux, nous assistons à toutes sortes de débordements, l'inconcevable, pourquoi le but de tout cela, quelle est la raison de tout ce chaos, de toute cette psychose planétaire. Où tout perd pied, où chaque être humain est confronté à l'inconcevable, à l'incompréhension, où est la logique, comme si l'immense majorité des êtres humains ne savent pas quoi faire, quoi penser. Cela peut sembler incompréhensible, complètement en décalage avec tout raisonnement, mais tout est parfait, tout est juste, puisque la lumière éternelle, la lumière absolue, qui anime toute vie, qui orchestre tout, qui dans chaque vie donne cette force obsessionnelle d'accomplir ce qu'elle est venue vivre. Il n'y a rien à juger, quel que soit le comportement de chacun, ne regardons pas un seul événement, mais l'ensemble. Car celui ou celle qui a su dépasser sa peur, qui a su consumer le personnage, qui a compris le pourquoi du comment, y voit une transformation, un changement salutaire pour tout ce qui est. Il ne condamne rien, ne juge pas non plus, puisque tout contribue à ce changement, à la dissolution de ce qui n'est qu'un rêve éphémère, celui de tous les possibles. Pourquoi la vie s'est-elle donné la peine de tout expérimenter, quelle que soit la réalité, la dimension ou autre, de tout apprendre, afin de donner un sens à tout cela, à tout ce qui est ? Pour révéler l'inconcevable, que tout est illusoire, que la seule réalité est l'éternel présent, dont nous sommes la lumière absolue et éternelle. Ne vous demandez pas pourquoi un tel être agit de la sorte, pourquoi un grand nombre d'êtres humains sont inoculés alors qu'il y a ceux qui ne veulent rien savoir. Parce que la vérité est en chacun, personne ne se trompe, parce que tout a sa raison d'être, non pas pour voir la fatalité, mais pour voir l'ensemble de ce qui se passe dans ce grand écran de l'éternel présent. Pourquoi ce chaos omniprésent, cette psychose planétaire et universelle, quel en est le but ? Pour mettre fin à ce rêve éphémère, à sa dissolution, nous ne sommes pas seulement cette forme humaine, mais l'intelligence absolue de la lumière qui par la pensée créatrice a créé tous les possibles. Le temps est illusoire, comme il l'est pour chacun de nous, nous croyons être cette vie pour la simple raison que nous restons identifiés non seulement à ce qui sert d'ancrage à ce monde mais à tout ce qui le compose. Il n'est pas nécessaire d'être un voyant, ni une voyante pour percevoir ce qui se passe en cet instant, en tant que réalité illusoire de ce monde, de tout ce qui est. Ce que nous vivons à travers cette forme humaine, cette conscience, c'est sa dissolution, tant dans son intérieur que dans l'extérieur qui compose la réalité manifestée sur le grand écran de l'éternel présent. Comment chacun va-t-il vivre cette dissolution ? En fait, quoi que nous disions, tout est déjà prévu, orchestré par notre véritable nature divine, puisque chacun suit sans pouvoir rien changer de cette programmation, de ce qui anime cette vie humaine ou autre, car rien ne peut entraver, changer cette force obsessionnelle qui dans le processus de dissolution, a tout orchestré. C'est ainsi que l'inconcevable devient l'ultime réalité, qu'en fait il n'y a jamais eu de temps, de réalité, de dimensions, de vie, de chaos, de psychose, de dualité, ni ombre ni lumière, ni naissance ni mort puisque tout est lumière absolue dans l'éternel présent, qui n'a pas besoin d'être ce qui émerge de la pensée créatrice pour être l'éternel présent. Nous ne pouvons pas changer un seule note de ce qui a été programmé pour tous, la dissolution de ce que l'on croit et pense être. Par Régis Raphael Violette

samedi 8 janvier 2022

Le miracle éternel

 Le miracle éternel



Sans vouloir vous offenser, c'est une utopie de croire qu'il suffit d'assister à une conférence, ou à n'importe quel enseignement pour que le miracle de la joie se manifeste, grâce au pouvoir suprême.
🙏🌞💖✨🌈 Il faut être tellement naïf pour donner son pouvoir à une personne ou à n'importe qui pour que le miracle de la joie se manifeste. N'avez-vous pas compris que le miracle de la vie c'est vous, c'est ce qui vous permet d'expérimenter, d'accompagner, d'accepter, de respecter et d'aimer tout au long de cette vie éphémère, ce qui se manifeste comme réalité. Puisque cette réalité, n'est que le reflet de ce que vous avez choisi de vivre, une réalité illusoire, par contre ce qui ne change jamais, c'est l'éternel présent, dont nous sommes cet éternel miracle, la lumière absolue, qui n'a pas besoin d'être de ce qui émerge de la pensée créatrice pour être.
Tant que vous êtes dans l'attente, vous attendez une manifestation extérieure sur le grand écran de l'éternel présent, à ce qui est éphémère. Il n'y a rien à créer, puisque de toute éternité, il n'y a que la lumière absolue, l'éternel présent. Jusqu'à ce que vous réalisiez que vous êtes l'éternel miracle, la joie et la grâce, qui n'a ni début ni fin, qui est la lumière absolue, et que vous donniez votre pouvoir à ce qui est éphémère. Ceux qui vous disent que vous accédez à votre pouvoir suprême, ne sont que des marchands du temple, car le vrai pouvoir, c'est reconnaître que l'on est la lumière absolue, l'éternel présent qui consume tout par le feu sacré de l'amour, tout ce qui émerge de la pensée créatrice, c'est-â-dire quelle que soit la réalité, tout est une projection éphémère.

Ne plus tenir compte de tout cela

Ne plus tenir compte de tout cela



🙏🌞💖✨🌈Lâchez tout cela et restons là où nous avons toujours été, là où nous ne sommes jamais né, jamais mort puisque nous sommes l'éternel présent, la vérité absolue. Ne te laisse pas berner par ce qui n'est qu'un rêve éphémère, le rêve de tous les possibles, quoi qu'il arrive dans ce rêve éphémère, sur le grand écran de l'éternel présent, rien n'est réel, peu importe ce que tu décides de faire ou de ne pas faire.
Que vous choisissiez d'être inoculé ou non, cela n'a aucune importance, car la fin est la même pour tout ce qui émerge de la pensée créatrice, rien ne peut empêcher sa dissolution et mettre fin à tout cela, à ce rêve éphémère. Ce choix de le faire ou non, revient à ce que nous venons accomplir, il n'y a pas de bon ou de mauvais choix, la différence est de savoir comment nous voulons vivre cette dissolution de ce rêve éphémère, soit dans la lumière, soit dans ce qui n'est qu'un rêve éphémère.
Soit vivre cela dans la peur, dans la psychose, soit ne plus avoir peur de ce qui se passe sur le grand écran de l'éternel présent, en accompagnant, en acceptant, en accueillant, en respectant et en aimant tout d'un amour absolu et inconditionnel pour la simple raison que tout est illusoire et que la seule chose est que tout se consume par notre véritable nature divine, en la lumière éternelle, la lumière absolue de l'éternel présent, tout ce qui émerge de la pensée créatrice par le feu sacré de l'amour 💕 absolu.
Et mettre fin à ce rêve éphémère, celui de tous les possibles. Puisque l'issue finale est la dissolution de ce rêve éphémère, mettant fin à toute pièce de théâtre 🎭 qu'est la pensée créatrice.

mercredi 5 janvier 2022

Afin de passer ce qui vient, avec bienveillance, en vivant cela dans la plus grande paix, dans le plus grand amour qui soit.

 

Afin de passer ce qui vient, avec bienveillance, en vivant cela dans la plus grande paix, dans le plus grand amour qui soit.

Dites-vous que vous n'êtes pas seulement cette forme humaine, mais la lumière éternelle, la lumière absolue de l'éternel présent, qui prend ce corps comme véhicule pour vivre l'illusion de ce qui se manifeste sur le grand écran de l'éternel présent. 2019, 2020, 2021, 2022 ... ne sont que le temps illusoire, qui marque l'expérience et l'apprentissage à travers ce qui sert d'ancrage à ce rêve de tous les possibles. Comme il est dit, quel que soit le chiffre de n'importe quel temps, il ne fait que marquer notre passage à travers ce rêve, de ce qui émane de notre pensée créatrice. Tant que tu restes identifié au temps qui passe, tu es la somme de tes expériences et de tes apprentissages, car le temps ne reflète que ta création illusoire. Car celui qui a conquis le temps ne se soucie plus de ce qui se manifeste comme réalité, il sait que cette forme n'est qu'un ancrage à ce rêve éphémère, non pas pour juger qui ou quoi que ce soit, mais pour mettre fin à ce rêve éphémère, révélant que la seule réalité est l'éternel présent, libre de tout ce qui émane de la pensée créatrice, où tout est lumière. Alors pourquoi donner tant d'importance à ce qui n'est qu'un rêve, où tout n'est qu'illusion, projection éphémère de la pensée créatrice. Pour ceux qui croient vivre dans un monde réel, vivre une expérience éphémère de la pensée créatrice, que restera-t-il comme souvenir de leur passage, lorsque le temps aura tout consumé ? Il ne restera rien puisque rien n'existe sauf l'éternel présent, dont nous sommes la lumière éternelle, la lumière absolue de l'éternel présent, ainsi en est-il de cette vie éphémère. Par contre, le fait de vivre cet éveil de réaliser que nous ne sommes pas seulement ce qui se manifeste sur le grand écran de l'éternel présent, que nous sommes la lumière éternelle et absolue qui par la pensée créatrice a été projetée dans le rêve de toutes les possibilités. Comme tout rêve a un début et une fin, c'est ce qui se passe sur le grand écran de l'éternel présent, le rêve éphémère qui est consumé. C'est à dire qu'il n'y a plus d'échappatoire, autant ce qui se passe à l'extérieur qu'à l'intérieur ce qui nous sert de véhicule d'ancrage à ce rêve, que nous vivons tant de changement, c'est que le feu divin de ce que nous sommes de toute éternité, dissout le rêve. Voir dans ce chaos apocalyptique que la fin de ce rêve. Il n'y a rien à juger, rien à condamner, puisque tout a sa raison d'être. On pourrait penser que depuis la nuit des temps, il y a eu des civilisations, qui ont marqué par leur présence, comme c'est le cas pour cette civilisation. En fait, quoi qu'ait marqué le temps, rien n'est réel, le monde, l'univers, les dimensions, la vie dans toute sa diversité, ce que nous sommes dans ce monde, tout est illusion, rêve. La seule réalité est la lumière absolue, la lumière éternelle en l'éternel présent, notre véritable nature divine. Le rêve de tous les possibles, nous fait réaliser les conséquences de notre pensée créatrice, et il est tout à fait normal que ce qui émerge de la pensée créatrice créant toutes les possibilités d'expériences et d'apprentissages, que cela amène la confrontation entre l'ombre et la lumière. Car il n'y a qu'une seule issue, et que nous soyons d'accord ou non, c'est notre véritable nature divine qui met fin à ce qui n'est qu'un rêve éphémère, celui de toutes les possibilités. C'est la plus grande justice qui soit, la dissolution de tout ce qui est, et c'est pour bientôt que le basculement aura lieu. Y aura-t-il une répercussion de ce que nous avons été, du rôle que nous avons joué sur ce qui se passe sur le grand écran de l'éternel présent ? Il n'y aura aucune répercussion de quoi que ce soit, puisque tout est consumé par le feu sacré de notre vraie nature divine, en la lumière éternelle, la lumière absolue de l'éternel présent, où tout est lumière. Qu'importe comment nous percevons ce qui se passe sur le grand écran de l'éternel présent, n'est que la conséquence de ce que nous pensons et croyons être. La vérité absolue est en notre véritable nature divine, en la lumière absolue de l'éternel présent. Par Régis Raphaël Violette

Danse avec la Vie, ce qui émerge de la pensée

 

Danse avec la Vie, ce qui émerge de la pensée

Prisonnier ou libre de danser avec la vie Soit vous restez prisonnier de vos pensées, tout en étant une victime, soit vous décidez de ne donner aucune importance aux pensées et vous dansez avec la vie, libre de faire chanter votre cœur d'enfant. Tant que votre esprit n'est pas libre, vous êtes prisonnier de vos pensées. Alors que celui qui est libre ne donne plus d'importance aux pensées, il se contente de vivre le moment présent pour la simple raison que c'est cela être libre, pour accompagner, accueillir, accepter, respecter et aimer tout d'un amour absolu. Lorsque vous dansez sur une musique, et que vous vous laissez inspirer pour faire ce que vous voulez comme chorégraphie, êtes-vous prisonnier de vos pensées ? Non, car vous êtes libre de faire ce que vous voulez, vous n'êtes plus victime de vos pensées, vous les consumer de cet amour éternel, révélant votre véritable nature divine. Quoi qu'il arrive dans la vie, sur le grand écran de l'éternel présent, ne soyez pas esclave et prisonnier de vos pensées, soyez dans la danse, à l'écoute de votre cœur d'enfant, riant, souriant, chantant en dansant comme vous le souhaitez pour être libre, totalement libre, en aimant et consumant tout avec le même amour. C'est ainsi que tu révèles la plus grande vérité qui soit, ne pas être prisonnier des pensées, ne pas en être l'esclave, juste être celui qui n'a plus aucune peur de qui et de quoi que ce soit, à danser avec la vie, tout ce qui se manifeste sur le grand écran de l'éternel présent, c'est endosser sa véritable nature divine. Nous sommes tous le danseur étoile, la lumière qui malgré ce qui se manifeste sur le grand écran de l'éternel présent, danse avec la vie, aime tout d'un amour absolu, et que la seule chose importante est d'être libre et cela se fait en dansant, en chantant, en riant. Nous ne sommes pas les pensées, on est la lumière, ce danseur étoile, qui a compris ce qui compte vraiment est d'être la lumière éternelle qui illumine l'éternel présent de cet amour inconditionnel et absolu. Par Régis Raphaël Violette

dimanche 19 décembre 2021

La lampe d'Aladin, créant le désir de tout ce qui émerge de la pensée créatrice.

 La lampe d'Aladin, créant le désir de tout ce qui émerge de la pensée créatrice.



Comment peut-on mettre une image sur ce que l'on est de toute éternité? Il n'est pas évident de mettre en perspective la lumière éternelle de l'amour 💕 absolu en l'éternel présent, qui par la pensée créatrice, crée le rêve de toutes les possibilités, celui de tous les possibles. Soyons imaginatif, semblable à une lampe d'Aladin, il suffit juste de penser à tout ce que nous désirons de vivre, et quelle que soit la réalité, tout est déjà manifesté dans le rêve de toutes les possibilités, celui de tous les possibles. En fait, rien n'est réel, ce qui est considéré comme étant réel n'est que la manifestation de notre pensée créatrice, de nos désirs. Alors, libre à chacun de vivre selon ses pensées et désirs. Tout est illusoire, un rêve, puisque de toute éternité, on est la lumière éternelle de l'amour 💕 absolu en l'éternel présent, le génie de toute cette magie, de ce qui n'est qu'un rêve éphémère. Voilà, maintenant, on sait que l'on est rien de ce qui émerge de la pensée créatrice, que l'on est la lumière éternelle, la lumière absolue de l'éternel présent, qui consume tout par le feu sacré de l'amour absolu.
Par Régis Raphaël Violette 🌞