jeudi 9 avril 2020

Comme l'a dit Jésus, je suis parmi nous, je nous accompagne ...

Comme l'a dit Jésus, je suis parmi nous, je nous accompagne ...

Comme l'a dit Jésus, je suis parmi nous, je nous accompagne, je nous accueille, je nous accepte et je nous aime de ce plus grand amour, même si je ne suis plus dans de ce monde, je suis avec chacun de nous.
  Que tous en tirent une bonne leçon de vie. Ne nous prenons pas pour le nombril du monde, mais comprenons que tout est un et que seul l'amour absolu unifie tout. Si certains y voient un jugement, j'y vois l'intelligence de la lumière qui nous ouvre les yeux du coeur en nous révélant l'unique vérité à travers nos propres créations illusoires, pour nous faire prendre conscience de notre propre enfermement. Celui qui en prend connaissance, accompagne, accueille, accepte et aime tout avec le même amour car il a compris que tout contribue à lui révéler ce qu'il y a de plus grand en soi, l'amour absolu. Pour cela l'être doit être pris à son propre piège et que la seule issue est la reconnaissance de sa véritable nature divine et ainsi se rendre compte qu'il a lui-même été victime de ce qu'il croyait et pensait être. Maintenant qu'il sait que tout est un, il n'a plus de rancune envers personne, il a réalisé qu'il est à la fois tout et rien, qu'il n'a jamais quitté la source originelle, s'étant réveillé, il se rend compte que le temps est un leurre, qu'il n'y a pas de réalité, ni enfermement, ni de rêve. Quand on rêve et quand on sort du rêve, on redevient ce que l'on croit être en ce monde, une personne. Lorsque l'on sort du rêve éphémère, on réalise que nous n'avons jamais quitté la source originelle et éternelle, accompagnant, accueillant, acceptant et aimant d'un amour absolu tout ce qui se manifeste au non-manifesté. Représentant dans ce grand jeu quantique, où le temps, nous permet de nous s'identifier au rêve et de croire que nous sommes piégés, confinés, mais ce n'est pas le cas. Il n'y a jamais eu plus évolués ou de moins, ni de premier ni de dernier, pour la simple raison que tout est la source éternelle qui se manifeste dans le rêve. On aura beau révéler cette vérité une, si vous ne prenez pas le temps pour réfléchir ce qui vous empêche d'aimer tout d'un même amour. Cela demande une prise de conscience. afin de réaliser ce qui vient empêcher cette réalisation à tout aimer d'un même amour. Tant que vous ne sortez pas de votre propre personnage, vous êtes piégé par vos propres pensées, quelles que soient les pensées qui vous traversent en tant que conscience, personne, cela ne fait que maintenir votre rêve en vie. Comment suis-je en mesure de révéler cette vérité une, ainsi en est-il pour beaucoup d'entre nous, c'est que je suis sorti du rêve pour l'apprendre. Il suffit de voir, de réaliser en nous ce qui n'est pas conforme à notre véritable nature divine. Il n'y a jamais eu de séparation, ni de dualité, c'est le résultante des pensées manifestées. Alors que celui qui est dans l'amour absolu, est-il dans les pensées ? Non, il est là où il a toujours été, dans la source originelle et éternelle pour tout accompagner, pour tout accueillir, pour tout accepter et pour tout aimer. Je vais vous donner la réponse, pourquoi la source éternelle accompagne, accueille, accepte et aime tout d'un même amour ? Tout ce qui est manifesté dans le temps, ce que nous croyons être par les pensées, ne nous permet pas de réaliser qu'en fait, que tout est un, c'est la source originelle qui se manifeste en nous, en tout ce qui est, du manifesté au non-manifesté. Elle accompagne cette part d'elle qui n'est pas éveillé, en lui apportant par l'intelligence de la lumière, toute expérience et apprentissage pour lui faire réaliser l'éveil. Et pourquoi, la grande majorité en prenne pas conscience, c'est qu'ils restent identifiés à leurs pensées pour vivre ce qui est sur le grand écran de la vie, croyant que cela est la stricte vérité. Mais en fait, ce n'est que notre propre enfermement, confinement. Pourquoi, je le sais, pour la simple raison que l'intelligence de la lumière m'a révélé cette unique vérité afin que je prenne conscience que tout est illusion, tout est un rêve et c'est le même rêveur qui se manifeste en tout comme dans le non-manifesté. Pourquoi pensez-vous, depuis que j'ai vécu cet éveil, je partage cet amour incommensurable, je révèle qu'il n'y a ni de moins évolués ou de plus, ni de premier, ni dernier, puisque nous sommes tous la source originelle qui se manifeste dans tout le rêve manifesté au non-manifesté. Qui est le mieux placé pour nous révéler cette unique vérité, celui qui l'a vécue. C'est pourquoi, que je sois dans ce monde, tout en n'y étant pas, c'est pareil pour nous tous, nous croyons être dans ce monde, qui n'est que la projection de la source originelle soumise au temps. Nous utilisons un véhicule de lumière qui nous permet d'être dans cette réalité, afin de la vivre et d'en tirer des enseignements. Nous avons oublié notre origine, nous avons oublié que tout est un rêve, en nous laissant prendre par le jeu du temps, en croyant que nous sommes une personne, une âme. Croyant que nous devons apprendre, évoluer pour monter en vibration afin de pouvoir nous retrouver dans une autre dimension. Nous ne nous rendons pas compte que nous sommes victimes de nos propres pensées et que cela nous maintient dans cet enfermement, dans le rêve éphémère. Quand on nous dit qu'il n'y a plus rien à faire, ni à penser, c'est que nous sommes déjà accomplis, que tout est illusion. Ce qui apparaît sur le grand écran de la vie n'est que le résultat de cet enfermement. Et que l'intelligence de la lumière agit pour refléter notre identification à cet enfermement, cet ego, cette conscience qui croit être une âme, qui a besoin d'évoluer, pour augmenter sa vibration. Réaliser que toute quête est impossible à réaliser, puisqu'il y a identification, tout est un rêve, illusion. Tant que nous donnons de l'importance à ce que nous croyons être en tant que personne, en tant qu'âme, cela nous maintient enfermé, dans le rêve. Je peux comprendre ce que nous vivons tous, puisque je l'ai vécu, l'éveil, j'ai appris ce qu'est la vérité une, que tout est un.. Est-ce que cela fait de moi un être différent ? Non, puisque nous sommes tous la même source originelle, la seule différence est que nous l'avons oubliée, en nous laissant piéger par nos propres pensées. Comme je nous le dis, tant que nous, nous rendons pas compte que nous sommes victimes de nos propres pensées, cela nous empêche de voir en tout, l'unique vérité. Certains me demanderont pourquoi je me manifeste encore dans le rêve éphémère, la réponse est très simple, c'est la source originelle, qui m'a gentiment exprimé de le faire. Depuis cet éveil, je ne suis plus le même, en fait j'accompagne ce qui me sert de véhicule de lumière pour transmettre cette vérité unique, une, en laissant l'intelligence de la lumière agir dans tout ce qui est, apportant ainsi la lumière appropriée pour tout ce qui est manifesté aux non-manifestés. Il n'y a rien à juger, car tout contribue à cet éveil. Faites comme moi pour ce véhicule de lumière qui me sert d'ancre pour révéler cette vérité unique, une, en agissant de la même manière pour ce qui vous sert de véhicule de lumière, en accompagnant tout, en accueillant tout, en acceptant tout et en aimant tout avec le même amour. La source originelle par l'intelligence de la lumière pourvoit à tout, l'important est d'en être conscient, de savoir que tout est orchestré et que nous contribuons tous par nos véhicules de lumière à révéler cette vérité unique, par l'amour absolu. Sachant que rien n'a quitté la source originelle, dans cette paix, cette joie et cet amour éternel. Par Régis Raphaël Violette Note de l'auteur Agissons comme notre frère Jésus, je suis parmi nous, je nous accompagne, je nous accueille, je nous accepte et je nous aime de ce plus grand amour, même si je ne suis plus dans de ce monde, je suis avec chacun de nous.

mercredi 8 avril 2020

Une grande leçon de vie pour tous les êtres humains.

Une grande leçon de vie pour tous les êtres humains.

Une chose est sûre : ce monde n'a pas besoin d'êtres humains pour continuer à évoluer pour la simple raison que tout est orchestré par la mère nature, dont elle tire son énergie primaire de la source originelle. L'homme se rend compte qu'en fait, ce qu'il a construit lui est fatal et que la nature reprend ses droits depuis son origine. N'est-ce pas une belle leçon de vie, de constater l'échec de l'homme à vouloir tout contrôler et à se prendre pour Dieu. La nature lui révèle cet aspect sacré de tout ce qui est, que tout est un, que nous soyons d'accord ou non avec les règles qui régissent la nature, mère nature orchestre tout, pour que tout se renouvelle, pour que tout puisse vivre et évoluer. Pouvons-nous dire la même chose de l'homme qui a oublié sa véritable nature divine au détriment de sa soif de pouvoir, se croyant digne de régner sur tout ce qui est. C'est une belle leçon de vie, de voir à l'œuvre l'intelligence de l'homme vers l'intelligence de la lumière, l'un a apporté un monde illusoire et l'autre a toujours apporté la lumière appropriée à tout ce qui est, du manifesté au non-manifesté. L'homme n'a créé que son propre enfermement. Toujours confronté à ses propres pensées, à ses propres démons, s'entêtant à faire ce qu'il veut, accompagnant ce qui lui semble bénéfique pour son propre bénéfice, ainsi en est-il de l'acceptation, de l'accueil et de l'amour, tout est catalogué, analysé, toujours dans ce qui est profitable à ses besoins égoïstes. En ce temps de confinement, il n'a pas d'autre choix que de reconnaître les conséquences de son aveuglement à tout contrôler, alors que lui-même n'a aucun contrôle sur sa vie, alors qu'il est en fait sa propre victime. Ainsi coupés de tout, beaucoup réaliseront que la vie est précieuse et qu'elle ne doit pas être utilisée à des fins égoïstes, mais pour préserver cet équilibre, pour maintenir cette harmonie, en respectant la nature dans toutes ses manifestations, avant la venue de l'homme, ce monde est un pur joyau. Un amour qui accompagne, accueille, accepte et aime d'un amour absolu, mère nature en est le parfait exemple, rien ne se perd, tout se recycle. Il en est de même pour l'être humain, et comme il est dit, que cela serve de leçon à toute l'humanité, que dans ce monde, l'homme a sa place s'il est respectueux de toute vie, sans vouloir rien contrôler. En tout cas, ce qui est bien, c'est que cela nous a révélé les choses qu'il ne faut plus répéter, plus alimenter, même continuer à y penser, de voir en cela quelque chose de grand, de grandiose, puisque nous sommes conscients de nos actes et qu'ils n'ont pas pu nous procurer le bien-être intérieur et extérieur, la joie, la paix et cet amour incommensurable pour tout ce qui se manifeste aux non-manifestés. Soyons bénis de vivre cela, de ne plus être sous la domination de l'ego, mais d'être dans cet éveil à faire comme mère nature, à mettre en place pour tout accompagner, à tout accueillir, à tout accepter et à tout aimer avec le même amour. C'est ainsi que nous pourrons vivre ensemble en paix et être un dans l'expérience que nous vivons, en tant qu'essence de la source originelle pour tout accompagner dans l'amour absolu. Par Régis Raphaël Violette

Tout contribue au changement, certains ont-ils plus de mérite que d'autres ?

Tout contribue au changement, certains ont-ils plus de mérite que d'autres ?

🌞✨💖🙏 Tout contribue au changement, certains ont-ils plus de mérite que d'autres ? Non, car tout a sa raison d'être et tout est la manifestation de la source originelle. Louer le travail de certains est dans la nature humaine ; le faire, c'est être dans les comparaisons, cependant, tout est à louanger, il n'y a pas un seul être qui ne contribue à rendre ce monde meilleur qu'il ne l'est. Tout contribue, il n'y a pas de bon ou de mauvais rôle, le dire c'est ne pas reconnaître le travail de chacun et de tout ce qui est. Nous ne devons pas oublier d'où vient la source de tout ce qui est. C'est à travers les différences que ce monde apporte des changements, quelles que soient les catastrophes que ce monde doit subir, il a su se relever, apportant un vent nouveau. Quel que soit le temps, il n'y a pas moyen d'y échapper, tout progresse, ce qui n'a plus sa raison d'être, laisse sa place à la nouveauté. Soyons témoins d'un nouveau départ, où l'homme a acquis de nouvelles connaissances, en retrouvant la totalité de ce qu'il est, se libérant des religions, du pouvoir de l'argent et des peurs engendrées par le chaos. Comme nous le savons, quelle que soit la tempête, elle ne dure pas, alors que le soleil est toujours là. Cela me fait penser à qui nous sommes, nous pouvons considérer notre forme comme un véhicule de lumière face à l'orage, face aux éléments qu'il a lui-même créés, mais ce qui ne changera jamais, c'est notre nature divine, source originelle de toute l'éternité, cela me fait penser au soleil, qui apporte à tout moment la lumière appropriée pour toute expérience et tout apprentissage, que la vie nous offre. Rien n'est stable dans la manifestation de la source originelle, la seule stabilité est que nous sommes son essence unifiée. Peu importe ce qui est vécu ou expérimenté, tout ce qui le manifeste au non-manifesté est divinement orchestré par l'intelligence de la lumière de la source originelle afin que nous puissions apprendre de nos créations illusoires et en tirer des enseignements, car rien n'est éternel dans ce qui constitue le rêve éphémère, dans ce que nous considérons comme réel, rien ne dure, tout change et évolue. Beaucoup ont commencé à transmettre le vent nouveau, dans cet amour incommensurable, un amour absolu qui accompagne, accueille, accepte et aime tout avec le même amour sans exception, nous permettant de nous libérer de l'ancien pour renaître au nouveau, la reconnaissance de la lumière de la source originelle dans tout, du manifesté au non-manifesté. L'homme n'aura plus peur de la mort, du changement, car il sait maintenant par-dessus tout qu'il est la source originelle manifestée dans tout ce qui est et que seul l'amour absolu apporte la paix, la joie et l'amour. Il est vrai que certains êtres humains ont du mérite, il ne faut pas oublier ceux qui travaillent dans l'ombre ou dans la lumière pour apporter le changement. N'oublions pas que tout contribue sans exception, tout est un. Par Régis Raphaël Violette Note de l'auteur Nous pouvons tous nous féliciter du changement, du vent nouveau, tout le monde, du manifesté au non-manifesté, tout contribue sans exception, que nous en soyons conscients ou non, cela ne change rien, tout est orchestré par l'intelligence de la lumière, tout est un.

mardi 7 avril 2020

À propos du coronavirus Covid-19, comment le percevoir ?

À propos du coronavirus Covid-19, comment le percevoir ?

Tous ont leur propre interprétation de la situation du coronavirus Covid-19. On peut dire qu'elle touche pratiquement toute l'humanité. Comme je le dis souvent dans les messages que je partage, nous recevons en ce qui nous concerne, évoluant sur cette planète terre cette lumière appropriée à notre propre développement personnel et universel. Un enfermement obligatoire qui nous oblige à faire face à un virus qui est d'ailleurs le coronavirus Covid-19, qui a pratiquement confiné tous les êtres humains. Un moment qui nous oblige à nous interroger sur les véritables fondements de la vie. Qui sommes-nous exactement ? Une forme fragile, dans laquelle nous nous trouvons piégés ou sommes-nous autre chose, comme si l'univers entier complotait pour nous révéler la chose la plus importante à savoir. Ou encore, l'humanité prenant conscience qu'elle ne peut plus fonctionner comme elle le fait égoïstement, voulant satisfaire ses moindres désirs au détriment de la diversité de la vie qui, sans leur présence, la terre ne serait qu'un astre sans étoile. Combien de menaces l'humanité a-t-elle affrontées depuis son origine dans ce monde, on ne les compte plus, l'humanité a toujours survécu. Une chose est certaine, c'est que l'intelligence de la lumière frappe fort avec le coronavirus, dans un seul but, nous faire prendre conscience de toutes les conséquences de nos propres actions, de nos pensées, de nos actes et de nos gestes, qui ont contribué à faire de ce monde ce qu'il est. D'autre part, quel que soit l'état de ce monde, cela a également permis une autre ouverture, à savoir que seuls ceux qui sont prêts à le vivre, à l'entendre, à le partager, vont transmette une toute nouvelle vérité, celle d'accéder à notre vraie nature divine, afin de renverser l'ancien par le nouveau, qui en fait n'est pas nouveau, qui est de toute éternité, c'est que nous l'avions oublié. Le fait de ne pas avoir accompagné la vie, ainsi que nous-mêmes et toute sa diversité, quelle que soit son origine, qui se manifeste sur le grand écran de la vie, ce que nous vivons, ne sont que les conséquences de notre manque d'amour. Le fait de ne pas avoir accueilli tout ce qui est, le fait de ne pas l'accepter et de ne pas l'aimer à sa juste valeur, a fait de nous des êtres vivant dans notre propre enfermement illusoire. Mais en même temps, il nous a fait comprendre, ce qui se passe sur le grand écran quantique, n'est que le résultat de ce non-amour, de ce non-accueil, de ce non-acceptation de tout ce qui est. L'homme par les pensées a créé son propre enfermement, par ses besoins égoïstes, pour ne penser qu'à lui-même, tout en étant sous la domination du pouvoir de l'argent, des religions et des peurs générées. Au moins ce qu'il y a de bien, c'est cette ouverture à notre vraie nature divine et la prise de conscience que tout est lié, tout est un, que tout contribue à cet éveil, nous faisant prendre conscience de notre pouvoir de création. En tout cas, l'intelligence de la lumière a tout planifié, tout orchestré, car rien n'est inutile, tout a sa raison d'être, c'est ce qui fait avancer les consciences. Donc ce qui reste à faire, une chose très simple, accompagner tout, accueillir tout, accepter tout et aimer tout avec le même amour, et quoi qu'il arrive, c'est que nous avons décidé de vivre cette expérience pour en tirer des enseignements et comprendre ce qui est le plus important, notre véritable nature divine. C'est que nous ne sommes pas seulement cette forme dans laquelle elle nous sert de véhicule de lumière, d'ancre pour vivre l'expérience dans le temps. C'est que nous n'avons jamais quitté la source originelle et que tout est sa manifestation, pour vivre toutes les expériences possibles afin d'apprendre et de tirer des enseignements pour vivre l'éveil et ainsi révéler notre vraie nature divine à travers ce que nous pouvons appeler, les épreuves, les catastrophes, les menaces, qui sont en fait des dons, des cadeaux pour nous ouvrir à notre vraie nature divine, qui est l'amour absolu. Par Régis Raphaël Violette Note de l'auteur Pendant ce temps de confinement, prenez le temps de prendre connaissance de votre véritable nature divine et ainsi apporter le changement, qui fera la différence, vous faisant vivre ce qu'est le vrai amour, en accompagnant, en accueillant, en acceptant et en aimant tout d'un même amour absolu. Ne voyez pas en ce confinement quelque chose de désastreux, mais une occasion à sortir de votre enferment, à ne plus souffrir de votre manque d'amour en aimant tout d'un même amour. N'oublions pas que la mort n'est pas une fin en soi, la vie est une expérience dans le but de tirer des enseignement sur notre véritable nature divine, qui en fait est éternelle.

lundi 6 avril 2020

Qu'est-ce que le bonheur pour vous, vivons-nous la même chose ?

Qu'est-ce que le bonheur pour vous, vivons-nous la même chose ?

Beaucoup de gens ont leur propre définition, leurs propres attentes sur ce qu'est le bonheur ? En fait, le bonheur ne doit être identifié à rien, ni à personne, le vrai bonheur n'a aucune attente, n'a aucun désir, par contre ce bonheur est éternel, de toute éternité, il est le compagnon de tout, il est celui qui accueille tout sans aucune obligation, il est dans l'acceptation de tout, quelle que soit l'expérience ou l'apprentissage qui est vécu, du manifesté au non-manifesté. Il est l'amour absolu qui aime tout avec le même amour, sans rien attendre de rien ni de personne. Cependant, beaucoup cherchent une définition du mot bonheur, je vais vous dire comment je l'ai connu. Il y a eu cette période de ma vie où j'ai cru que l'univers complotait contre moi, comme si tout le bien que je faisais était fait pour me faire subir une injustice. Ce que je n'ai pas réalisé à cette période de ma vie, c'est que l'univers, par l'intelligence de la lumière, ne me demandait pas de faire quelque chose de bien, il me montrait ce que je n'avais pas pu accepter, ce que je ne pouvais pas accueilli et ce que je ne pouvais pas aimer, toutes ces injustices à mon encontre. Il y a eu ce moment de révolte où je me suis exprimé en disant que c'était injuste, que j'étais fatigué d'être traité comme ça par des gens à qui je demandais d'être sur le bon chemin. Nous avions une entreprise ensemble. Je voulais la réussite de cette entreprise. Ce qui s'est passé, je l'avais bien cherché, après avoir exprimé ma colère, il n'y a eu aucune conséquence, aucun mal fait à ces gens avec lesquels j'étais associé, par contre j'ai reçu de plein fouet un éclair au coeur, comme si Zeus avait envoyé cet éclair direct dans mon cœur, m'écrasant au sol. J'entends une voix céleste qui me dit : "Trouve la paix dans ton cœur". Mais comment puis-je parvenir à cette paix si mon cœur en est blessé ? Savez-vous quelles sont les blessures dont mon cœur souffre à ce moment-là ? La cause n'était pas l'injustice, ces blessures de trahison, d'humiliation, de rejet, d'abandon et ainsi de suite. Mon cœur portait des masques parce qu'il ne savait pas comment accueillir, accepter, aimer et donc accompagner dans l'amour tout ce qui se présentait sur le grand écran de la vie, passé, présent et futur de toutes ces expériences et apprentissages, pour la simple raison que je me suis pas accompagné, accueilli, accepté et aimé de cet amour absolu. Vous voyez où je veux en venir, n'est-ce pas ? Le bonheur n'est pas quelque chose à acquérir, à désirer, en fait nous sommes le bonheur de toute l'éternité quand nous accompagnons tout, accueillons tout, acceptons tout et aimons tout avec le même amour, y compris nous-mêmes pour ne faire qu'un. Voilà ce qu'est le vrai bonheur ! !! Par Régis Raphaël Violette Note de l'auteur Tout le monde n'est pas obligé de porter les masques de blessures, par contre le fait de s'accompagner, de s'accueillir, de s'accepter et de s'aimer d'un même amour absolu, quelle que soit l'expérience et l'apprentissage de l'éternel présent, c'est le vrai bonheur, surtout quand on applique ce bonheur pour soi-même et pour tout ce qui est, du manifesté au non-manifesté. N'oublions pas que nous ne sommes pas la forme mais ce qui l'anime, l'essence éternelle de toute vie, de tout ce qui est. 🌞✨💖🙏 ¿Qué es la felicidad para ti, estamos viviendo lo mismo? Mucha gente tiene su propia definición, sus propias expectativas de lo que es la felicidad... En efecto, la felicidad no debe identificarse con nada, ni con nadie, la verdadera felicidad no tiene expectativas, no tiene deseos, en cambio esta felicidad es eterna, desde toda la eternidad, es la compañera de todo, es la que acoge todo sin ninguna obligación, está en la aceptación de todo, sea cual sea la experiencia o el aprendizaje que se viva, desde lo manifestado hasta lo inmanifestado. Es el amor absoluto que ama todo con el mismo amor, sin esperar nada de nada ni de nadie. Sin embargo, muchos buscan una definición de la palabra felicidad, te diré cómo llegué a conocerla. Hubo ese período de mi vida en el que creí que el universo conspiraba contra mí, como si todo el bien que hacía era para hacerme sufrir una injusticia. Lo que no me di cuenta en ese período de mi vida fue que el universo, a través de la inteligencia de la luz, no me pedía que hiciera algo bueno, me mostraba lo que no podía aceptar, lo que no podía aceptar y lo que no podía amar, todas esas injusticias en mi contra. Hubo ese momento de revuelta en el que me expresé diciendo que era injusto, que estaba cansado de que me trataran así las personas a las que pedía que fueran por el buen camino. Teníamos un negocio juntos. Quería que ese negocio tuviera éxito. Lo que pasó, me lo merecía, después de expresar mi ira, no hubo consecuencias, no se hizo daño a las personas con las que estaba asociado, pero recibí un rayo en mi corazón, como si Zeus hubiera enviado ese rayo directo a mi corazón, aplastándome hasta el suelo. Escuché una voz celestial diciéndome: "Encuentra la paz en tu corazón". ¿Pero cómo puedo lograr esta paz si mi corazón está herido por ella? ¿Sabes qué heridas sufre mi corazón en ese momento? La causa no fue la injusticia, esas heridas de traición, humillación, rechazo, abandono y demás. Mi corazón usaba máscaras porque no sabía acoger, aceptar, amar y por lo tanto acompañar con amor todo lo que se presentaba en la gran pantalla de la vida, pasado, presente y futuro de todas estas experiencias y aprendizajes, por la sencilla razón de que no fui acompañado, acogido, aceptado y amado con este amor absoluto. Ves a dónde voy con esto, ¿no? La felicidad no es algo que se adquiere, que se desea, de hecho somos la felicidad de toda la eternidad cuando acompañamos todo, acogemos todo, aceptamos todo y amamos todo con el mismo amor, incluyéndonos a nosotros mismos para ser uno. ¡Esto es lo que es la verdadera felicidad! Por Régis Raphaël Violette Nota del autor No todos están obligados a llevar las máscaras de las heridas, en cambio el hecho de acompañarse, acogerse, aceptarse y amarse con el mismo amor absoluto, cualquiera que sea la experiencia y el aprendizaje del eterno presente, es la verdadera felicidad, sobre todo cuando se aplica esta felicidad para uno mismo y para todo lo que es, desde lo manifestado hasta lo inmanifestado. No olvidemos que no somos la forma sino lo que la anima, la esencia eterna de toda la vida, de todo lo que es. 🌞✨💖🙏 O que é a felicidade para si, estamos a viver a mesma coisa? Muitas pessoas têm a sua própria definição, as suas próprias expectativas sobre o que é a felicidade? Na verdade, a felicidade não deve ser identificada com nada, nem com ninguém, a verdadeira felicidade não tem expectativas, não tem desejo, por outro lado esta felicidade é eterna, desde toda a eternidade, é a companheira de tudo, é a que acolhe tudo sem qualquer obrigação, é na aceitação de tudo, seja qual for a experiência ou a aprendizagem vivida, desde o manifestado até ao não manifestado. Ele é o amor absoluto que ama tudo com o mesmo amor, sem esperar nada de nada nem de ninguém. No entanto, muitos estão à procura de uma definição da palavra felicidade, vou dizer-vos como a conheci. Houve esse período da minha vida em que acreditei que o universo estava a conspirar contra mim, como se todo o bem que eu estava a fazer fosse feito para me fazer sofrer uma injustiça. O que eu não percebi naquele período da minha vida foi que o universo, através da inteligência da luz, não me estava a pedir para fazer algo de bom, estava a mostrar-me o que eu não podia aceitar, o que eu não podia aceitar e o que eu não podia amar, todas aquelas injustiças contra mim. Houve esse momento de revolta quando me expressei dizendo que era injusto, que estava cansado de ser tratado dessa forma por pessoas a quem pedi para estarem no caminho certo. Tínhamos um negócio juntos. Eu queria que esse negócio fosse bem sucedido. O que aconteceu, eu estava a pedi-las, depois de exprimir a minha cólera, não houve consequências, não foram feitos danos às pessoas a quem estava associado, mas recebi um relâmpago no meu coração, como se Zeus tivesse enviado esse relâmpago directamente para o meu coração, esmagando-me até ao chão. Ouvi uma voz celestial a dizer-me: "Encontra a paz no teu coração". Mas como posso alcançar esta paz se o meu coração está ferido por ela? Sabe de que feridas está o meu coração a sofrer nesse momento? A causa não foi a injustiça, essas feridas de traição, humilhação, rejeição, abandono, etc. O meu coração usava máscaras porque não sabia acolher, aceitar, amar e por isso acompanhar no amor tudo o que se apresentava no grande ecrã da vida, passado, presente e futuro de todas estas experiências e aprendizagens, pela simples razão de não ter sido acompanhado, acolhido, aceite e amado com este amor absoluto. Vês onde quero chegar com isto, não vês? A felicidade não é algo a ser adquirido, a ser desejado, na verdade somos a felicidade de toda a eternidade quando acompanhamos tudo, acolhemos tudo, aceitamos tudo e amamos tudo com o mesmo amor, incluindo a nós próprios para sermos um só. Isto é o que é a verdadeira felicidade!! Por Régis Raphaël Violette Nota do autor Nem todos são obrigados a usar as máscaras das feridas, por outro lado, o facto de se acompanharem, acolherem, aceitarem e amarem-se mutuamente com o mesmo amor absoluto, qualquer que seja a experiência e a aprendizagem do eterno presente, é a verdadeira felicidade, especialmente quando se aplica essa felicidade a si próprio e a tudo o que é, desde o manifestado até ao não manifestado. Não esqueçamos que não somos a forma, mas sim o que a anima, a essência eterna de toda a vida, de tudo o que é. 🌞✨💖🙏 What is happiness for you, are we living the same thing? Many people have their own definition, their own expectations of what happiness is? In fact, happiness should not be identified with anything, nor with anyone, true happiness has no expectations, has no desire, on the other hand this happiness is eternal, from all eternity, it is the companion of everything, it is the one who welcomes everything without any obligation, it is in the acceptance of everything, whatever experience or learning is lived, from the manifested to the unmanifested. He is the absolute love that loves everything with the same love, without expecting anything from anything or anyone. However, many are looking for a definition of the word happiness, I will tell you how I came to know it. There was that period of my life when I believed that the universe was plotting against me, as if all the good I was doing was done to make me suffer injustice. What I did not realize at that period of my life was that the universe, through the intelligence of the light, was not asking me to do something good, it was showing me what I could not accept, what I could not accept and what I could not love, all those injustices against me. There was that moment of revolt when I expressed myself by saying that it was unfair, that I was tired of being treated like that by people whom I asked to be on the right path. We had a business together. I wanted that business to succeed. What happened, I had it coming, after expressing my anger, there were no consequences, no harm done to those people with whom I was associated, but I received a bolt of lightning in my heart, as if Zeus had sent that bolt of lightning straight into my heart, crushing me to the ground. I heard a heavenly voice saying to me, "Find peace in your heart". But how can I achieve this peace if my heart is wounded by it? Do you know what wounds my heart is suffering from at that moment? The cause was not injustice, those wounds of betrayal, humiliation, rejection, abandonment and so on. My heart wore masks because it did not know how to welcome, accept, love and therefore accompany in love all that was presented on the big screen of life, past, present and future of all these experiences and learnings, for the simple reason that I was not accompanied, welcomed, accepted and loved with this absolute love. You see where I'm going with this, don't you? Happiness is not something to be acquired, to be desired, in fact we are the happiness of all eternity when we accompany everything, welcome everything, accept everything and love everything with the same love, including ourselves to be one. This is what true happiness is ! ! By Régis Raphaël Violette Author's note Not everyone is obliged to wear the masks of wounds, on the other hand the fact of accompanying, welcoming, accepting and loving each other with the same absolute love, whatever the experience and learning of the eternal present, is true happiness, especially when one applies this happiness for oneself and for everything that is, from the manifested to the unmanifested. Let us not forget that we are not the form but what animates it, the eternal essence of all life, of all that is.

dimanche 5 avril 2020

C'est ainsi que nous nous libérons de ce miroir quantique, dans la reconnaissance de notre vraie nature divine, dans l'amour absolu. dans l'unité et vérité une.

C'est ainsi que nous nous libérons de ce miroir quantique, dans la reconnaissance de notre vraie nature divine, dans l'amour absolu, dans l'unité et vérité une.

C'est ainsi que nous nous libérons de ce miroir quantique, dans la reconnaissance de notre vraie nature divine, dans l'amour absolu, dans l'unité et vérité une. Mon opinion n'a pas d'importance, car ce qui est important. C'est notre propre créativité à travers cette forme humaine qui nous sert de véhicule de lumière pour transmettre ce que l'intelligence de la lumière a à révéler à travers cette ancrage. Je ne peux interagir que si la lumière entre en résonance avec ce qui est partagé, expérimenté et vécu dans ce moment d'éternité, dans cette réflexion de notre propre manifestation de cet éternel présent. À mon humble avis, l'oiseau est prêt à voler de ses propres ailes, tout en écoutant son cœur uni à tout ce qui se présente comme une réalité illusoire. C'est toujours la découverte d'une autre facette de son propre diamant. L'important n'est-il pas d'être le compagnon, d'accueillir, d'accepter et d'aimer tout avec le même amour. L'intelligence de la lumière, qui se trouve être notre véritable nature divine, apportant la lumière appropriée pour nous faire comprendre notre création illusoire, que tout est unifié. Ce que nous percevons sur le grand écran de la vie, ne sont que les expériences, l'apprentissage diversifié de notre nature divine. Nous ne sommes pas seulement ce corps, cette conscience, cette personne, mais en même temps nous agissons dans le temps, l'espace et les dimensions pour intégrer ce qui ne peut être identifié, ce qui ne peut être modifié, ce qui ne peut être instable. C'est par l'amour absolu, que nous sommes capables de comprendre ce qui ne peut pas être manifesté et ce qui est dans tout ce qui est, en unifiant tout, en orchestrant tout pour révéler sa vraie nature divine, dans l'amour absolu. Cela peut être difficile à comprendre pour celui qui reste identifié à sa forme humaine, sans se rendre compte qu'il n'est pas seulement ce corps, qu'il est tout à la fois. Celui qui n'est pas en paix, qui ne se rend pas compte qu'en fait, que tout est son miroir, jusqu'à ce qu'il le réalise, il ne fait que refléter sa propre dualité illusoire, l'enfermement. Alors que celui qui sait que tout est son miroir illusoire, ce qu'il perçoit n'est que l'infinie diversité de toutes ces expériences et apprentissages, vivant dans l'éternel présent pour lui révéler sa véritable nature divine. Il sait qu'il n'est pas seulement ce corps mais tout à la fois, ne tombant plus dans le piège de l'enfermement, il accompagne, accueille, accepte et aime tout avec le même amour pour la simple raison qu'il voit ce qui ne peut être identifié, ce qui ne peut être créé, ce qui ne peut être instable, ce qui ne peut être altéré, la source originelle et éternelle de l'amour absolu. Tant que nous ne reconnaissons pas notre véritable nature divine, nous nous laissons prendre au jeu de l'enfermement et ce, par les expériences et les apprentissages que l'intelligence de la lumière, apportant la lumière appropriée pour nous révéler ce que nous sommes de toute éternité, ce qui ne peut être identifié, catalogué, altéré, notre véritable nature divine, dans l'amour absolu. Tout est illusion pour celui qui sait, tandis que celui qui s'ignore s'identifie à son personnage et à son livre d'histoire. Ayant vécu cette révélation, cette transition, cette renaissance, me libérant de l'ego qui ne se rendait pas compte que tout est un. J'accompagne, accueille, accepte et aime tout dans un amour absolu, en percevant ce qui ne peut être identifié, altéré, ce qui ne peut être créé, notre vraie nature divine, étant la source originelle et éternelle, qui transcende, traverse et consume tout par un amour absolu, dévoilant et révélant la nature de toutes choses, la lumière de l'amour absolu. Par Régis Raphaël Violette Note de l'auteur Tout ce que nous vivons, tout ce qui apparaît sur le grand écran de la vie, est une illusion. L'être qui n'est pas en paix, vit une grande souffrance pour la simple raison qu'il reste identifié à cette réalité illusoire, par contre celui qui est en paix, ne se laisse pas berner, de ce miroir de ce qui est manifesté au non-manifesté, qui lui reflète ce qu'il n'avait pas réussi à aimer, à accepter, à accueillir et à accompagner dans l'amour absolu. Il sait surtout qu'il n'est rien de tout cela, ni de ces expériences et de ces apprentissages, qu'il est simplement là pour révéler ce qu'il y a de plus grand, l'amour absolu, l'éternel présent, en accompagnant, en accueillant, en acceptant et en aimant tout avec le même amour absolu. C'est ainsi que nous nous libérons de ce miroir quantique, dans la reconnaissance de notre vraie nature divine, dans l'amour absolu, dans l'unité et vérité une.


jeudi 2 avril 2020

La question est de savoir ce que nous voulons être, apprenti ou non.

La question est de savoir ce que nous voulons être, apprenti ou non.

C'est en ce moment d'éternité que l'intelligence de la lumière a à révéler à toute l'humanité, ainsi que dans tout ce qui est, pour la simple raison que tout est un, du manifesté au non-manifesté, cette vérité une. Un disciple demande à son Maître comment vous êtes capable de rester dans la tranquillité, dans la paix omniprésente, et dans la joie, rien de ce monde, où toute réalité vient déstabiliser votre sérénité. Quel est votre secret, le pourquoi, le comment, êtes-vous en mesure de rester de marbre, car rien vient altérer votre paix de ce moment d'éternité. Et le maître, qui écoutait son jeune apprenti lui dire cela, personne ne peut prétendre connaître la vérité, s'il n'est pas en paix avec toutes les vérités. Le jeune élève, se disant, si j'ai la vérité, comment puis-je m'assurer être en paix avec toutes les autres vérités ? Alors, si je ne suis pas en paix avec la vérité qui est la mienne, c'est parce que cette vérité n'est pas la vérité qui accueille toute vérité. Ainsi, il demanda à nouveau au maître ceci, comment faites-vous lorsque tous les êtres qui viennent à vous, vous partagez leurs vérités, comment arrivez-vous à être en paix, tout en restant dans votre tranquillité, votre joie et votre amour pour tout ce qui est, malgré les pensées qui peuvent subvenir ? Le grand sage, dit à son apprenti, aujourd'hui je vais vous révéler la plus grande vérité qui soit, cette vérité une, la vérité, qui accompagne, accueille, accepte et aime toute vérité comme sa propre vérité, dans ce qu'il y a de plus grand, dans l'amour absolu. Dans les yeux de l'apprenti, ainsi que dans tout son corps, on pouvait voir l'excitation d'apprendre cette vérité qui aime tout d'un seul amour comme sa propre vérité. Vous, les lecteurs, n'êtes-vous pas dans cette excitation d'apprendre de cette vérité qui aime tout comme sa propre vérité, apportant ainsi la paix, la joie et l'amour absolu dans tout ce qui est manifesté aux non-manifesté. N'est-ce pas là la réponse à toutes les quêtes, pour parvenir à rester dans le silence, dans la paix, dans la joie omniprésentes et dans cet amour incommensurable, à tout se présente comme réalité sur l'écran de la vie, du manifesté au non-manifesté. Le grand sage dit à son élève, écoute-moi cher apprenti, quelle que soit la vérité, elle est ma vérité. En attendant ces mots, le jeune élève, ne comprenant pas cette révélation, demanda au maître plus d'explications. Le grand sage, répondit, qui est le mieux placé pour vivre sa propre vérité, celui qui la vit, qui l'expérimente, qui en fait l'apprentissage. Tous vivent leur propre vérité, et chacun est le mieux placé pour la vivre. Ainsi, quelle que soit la vérité, elle est ma vérité pour la simple raison que je l'accueille, que je l'accepte, que je l'aime d'un amour absolu, et que je l'accompagne, puisque tout est un, du manifesté aux non-manifesté, c'est aussi moi, car nous sommes tous la même source de lumière, la source de toute vie. Ainsi, quelle que soit la vérité, elle est ma vérité pour la simple raison que c'est la même intelligence de lumière qui la vit, qui l'expérimente, qui en fait l'apprentissage. Il n'y a rien à juger, rien à condamner, rien à faire mais à être dans la vérité une, qui accompagne, accueille, accepte et aime tout avec le même amour, quelle que soit la vérité vécue. Ainsi, l'élève, prenant quelques instants pour y réfléchir, en est venu à la conclusion que si sa vérité n'accompagne pas, n'accueille pas, n'est pas dans l'acceptation de tout ce qui est, du manifesté au non-manifesté, quels que soient le temps, l'espace et la dimension, de toutes ces vérités vécues, c'est que sa vérité n'est pas la vérité une, car elle refuse toute autre vérité. C'est avec un grand soulagement qu'il a remercié le maître de lui avoir révélé cette vérité une. Le grand sage lui répondit : "Apprenti, désormais tu n'as plus ce titre, tu en es dépouillé, laissant ainsi ce que nous sommes de toute éternité, être, la source éternelle, de l'amour absolu, pour tout accompagner, pour tout accueillir, pour tout accepter et pour tout aimer du même amour, car quelle que soit la vérité que nous vivons, tout est aimé, accepté, accueilli et accompagné dans l'amour absolu."
Par la vérité une, j'accompagne, j'accueille, j'accepte et j'aime toute autre vérité, car c'est aussi ce qui me permet de vivre cette vérité une dans ce corps, je le fais en toute vérité. Si votre vérité n'accompagne pas, n'accueille pas, n'est pas dans l'acceptation, ne ressent pas le même amour, alors vous êtes un apprenti. Donc, si vous ne voulez pas rester un apprenti, vivez la vérité une. C'est ce que l'intelligence de la lumière avait à nous révéler. Par Régis Raphaël Violette Note de l'auteur La question est de savoir ce que nous voulons être, apprenti ou libre, en vivant la vérité une, celle qui accompagne, accueille, accepte et aime tout d'un même amour, en l'amour absolu.



Se révéler à soi-même de n'être plus sous l'emprise de l'ego, qu'il n' a jamais eu de premier ni de dernier.

Se révéler à soi-même de n'être plus sous l'emprise de l'ego, qu'il n' a jamais eu de ...

🌞✨💖🙏 Merci d'apprécier ce que je partage en toute liberté, ce qui m'a permis de trouver la paix, la joie et l'amour absolu dans tout mon être, en accompagnant, acceptant, accueillant et aimant tout avec le même amour. En reconnaissance de notre véritable nature divine, dans la source originelle, qui, grâce à l'intelligence de la lumière, nous fait vivre les expériences et les apprentissages appropriés pour réaliser l'unité dans tout notre être. Et ainsi sortir des croyances, des histoires de cette humanité, sous l'influence de l'ego, qui n'a pas encore vécu cette révélation dans tout son être. Tout est un, l'un en tout. Par Régis Raphaël Violette Note de l'auteur, cette note, s'est transformé en message, en laissant l'intelligence de la lumière, notre véritable nature divine, en faire plus qu'une note. Lorsque nous transcendons, consumons l'ego, par la vérité une, tout est d'une telle transparence de vérité, tout devient clair, limpide, il n'y a que de la lumière, plus d'ombres, qui viennent altérer cette vérité unique. Nous prenons conscience que le temps n'existe pas, ni l'espace, ni les dimensions, ce qui existe est au-delà de toute compréhension et c'est là que tout prend une telle magnificence, que cela a toujours été, ce qui nous empêchait de le voir, ce sont tous ces voiles. Rien ne peut altérer, ce qui est à l'origine de tout, qui est tout et en même temps est libre de tout. C'est ce que nous sommes de toute éternité, l'amour absolu, la force créatrice qui, grâce à l'intelligence de la lumière, se révèle en se projetant dans le temps pour vivre chaque expérience et en apprenant à se révéler à soi-même, ce qui est le plus grand, l'amour absolu qui accompagne, accueille, accepte et aime tout avec le même amour. Ce que nous percevons comme réalité n'est que le reflet de notre propre conception de l'univers, de ce qui nous entoure, que nous le vivons depuis l'intérieur ou de l'extérieur. Tant que nous ne réalisons pas que tout est notre reflet, il ne fait que se projeter sur le grand écran de la vie, du manifesté au non-manifesté, de ce qui n'a pas été accompagné, accepté, accueilli et aimé avec le même amour. Ceux qui oublient que tout est un et le fait de l'ignorer, de ne pas le reconnaître, crée ce qui est pour celui qui ne l'a pas encore réalisé, sa propre création illusoire. Pourquoi ressentir et ressentir la souffrance et le malheur comme c'est le cas pour la joie et le bien-être, c'est que tout est lié. Accompagner tout, accepter tout, accepter tout et aimer tout dans un amour absolu, cela permet à tout d'être dénué de ce qui est lié par cette non-reconnaissance, car l'amour véritable rend libre pour la simple raison qu'il n'y a plus d'identification avec personne ou avec quoi que ce soit, il n'y a que l'amour absolu qui aime, accepte, accueille et accompagne tout de sa lumière, apportant ainsi la juste lumière à tout ce qui se manifeste aux non-manifestés. Qu'en fait, celui qui a intégré cette vérité une, sait qu'il n'a jamais quitté la source originelle, que son corps sert d'ancre dans la lumière de l'amour, afin de se révéler à lui-même qu'il n'est plus sous l'emprise de l'ego, qu'il n' a jamais eu de premier ni de dernier. Peu importe ce qu'il perçoit sur le grand écran, du manifesté au non-manifesté, ne donnant plus aucune importance à ce qui est vécu, en tant qu'expérience et apprentissage. Il ne perçoit que la lumière éternelle de l'amour absolu, tout comme sa paix, sa joie et son amour. Le temps est un leurre, qui que nous soyons dans cette création illusoire, quoi que nous vivions, rien n'est réel, car ce qui ne changera jamais est ce qui nous définit de toute éternité, la source originelle et éternelle de l'amour absolu. Si vous faites encore des distinctions, des remarques, des jugements, c'est parce que vous n'avez pas encore réalisé que vous n'êtes pas ce corps, ni cette conscience, ni rien de ce que vous vivez avec la vie, pour la simple raison que vous avez oublié le plus important, être la source originelle et éternelle de tout ce qui est. Vous avez juste oublié le temps de le réaliser, qu'en fait rien n'a jamais quitté la source originelle. Tout est lumière, joie et paix. Par Régis Raphaël Violette