samedi 20 octobre 2018

Que croyons-nous être après la dissolution du rêve, de l'éphémère, de toute illusion d'enfermement, de tous ces concepts, croyances, archétypes, religions ou autres confinements ?

Que croyons-nous être après la dissolution du rêve, de l'éphémère, de toute illusion d'enfermement, de tous ces concepts, croyances, archétypes, religions ou autres confinements ?



Le conditionnement inconscient, collectif, universel et quantique.

Il est drôle de constater comment l'être humain est conditionné, il ne s'en rend même pas compte d'être autant formaté par les concepts, les croyances, les archétypes, religions au autres. Quand celui-ci se trouve être au dépourvu, ne sachant plus quoi faire, il se met à implorer tous les saints du ciel, les archanges, Marie, Jésus, Bouddha, Mahomet, implorant les cieux. Qu'on se le dise, tout ce qui est issu de cet enfermement, n'est qu'illusion. En croyant faire appel à un Ange ou à un Archange ou qu'importe sur qui tombe votre dévotion, vous faites appelle qu'à vous-même. Que ce soit dans l'enfermement ou en dehors de toute illusion, tout est un, l'un en tout. Comprenez que quelle que soit la forme qui se manifeste dans toute la création, tout provient de la même source de lumière, en cette présence éternelle. Ce n'est pas les Anges, les archanges ou qui d'autres qui vous viennent en aide, c'est la lumière en votre cœur, c'est purement votre essence éternelle, qui se manifeste en toute chose, en tout ce qui est, qu'importe le temps, l'espace et dimensions, elle est en tout, traverse, transcende et consume tout par son amour, par sa lumière. Pourquoi ? Pour la simple raison que tout est lumière, que tout est cette présence éternelle, tout être vivant qui se manifeste dans l'enfermement, dans la création ou la présence éternelle s'est fragmentée, illustrant bien l'illusion de dualité et de séparation, qui en fait se trouve être la présence éternelle.

Tant que tout être s'identifie en tant que forme, ne réalisant pas l'ampleur de ce qu'ils sont, resteront dans l'ombre de leur lumière. continueront à implorer les Anges, les Archanges, Marie, Jésus, Bouddha, Mahomet et bien d'autres pour exaucer leurs prières. Ils ne se rendent pas compte qu'en agissant ainsi, ils sont l'ombre de leur lumière, tout est lumière. Quand vous implorez qui ou quoi que ce soit, c'est à votre lumière, que vous vous adressez, comprendre que les Anges, les Archanges ou autres ne sont que votre propre lumière, comme il en est pour eux, car tout est la manifestation de la présence éternelle, l'un en tout, tout en un. Il est drôle de constater la Foi humaine, l'être humain doute de lui-même, mais porte sa foi en des icônes, en des archétypes ou autres pour ainsi garder espoir, pensant qu'il recevra de l'aide. Et si sa foi n'est pas assez grande, au lieu d'implorer, il blasphémera son bienfaiteur.

Il est dur de faire comprendre que tout est un, l'un en tout, comme de quoi cela ne fait qu'effleurer la conscience de la grande majorité, qui aime mieux garder leurs repères, en continuant à faire appel à d'autres. Pourquoi ? Pour la simple raison qu'ils ne peuvent pas concevoir l'ampleur de ce qu'ils sont. Cela viendrait tout remettre en question leur façon de vivre, leur façon d'être, leur façon d'agir et de réagir. Ce n'est pas évident de constater que la seule personne à blâmer n'est que soi-même, tout est un, de voir que tout ce qui se passe dans la réalité présente ou passée ou future, tout ce qui est quantique, c'est que notre propre création, que notre propre enfermement, que notre propre illusion de dualité et de séparation. On ne peut blâmer personne, tout est un, ce que l'on perçoit n'est que notre réalité. Cela demande de grandir, d'accepter et de tout accueillir d'un même amour, même si on trouve que cela n'est pas à sa place, que certaines choses sont inadmissibles, voire incompréhensibles,. Tout un réveil pour celui qui avant implorait les Anges, les archanges, Dieu, Marie, Jésus ou autres pour lui venir en aide, pour se faire dire, pauvre petite victime de ce monde. Pourtant la vérité fait mal à recevoir, tout est dévoilé, tout est consumé par le feu de l'amour et que reste-t-il après toute cette dissolution, rien que nous-mêmes, en comprenant que depuis toute l'éternité nous sommes la présence éternelle, que tout est un. Voilà la réalité qui est au-delà de toute illusion d'enfermement, de tout concept, de tout archétype, religion, croyances ou autres conditionnements, tout est illusion, il n'y a que la présence éternelle. Tous font le même constat, quelle que soit la conscience, quelle que soit la forme de vie, du dernier jusqu'au premier, tout est la même présence éternelle, le tout en un, l'un en tout. Voilà ce qu'est la libération, la dissolution de toute illusion, réalisé qu'en fait nous sommes la présence éternelle.

Que croyons-nous être après la dissolution du rêve, de l'éphémère, de toute illusion d'enfermement, de tous ces concepts, croyances, archétypes, religions ou autres confinements ? Dénudé de tout, c'est réaliser que nous sommes la présence éternelle et que le reste en est sa création, que tout est un, l'un en tout. Soyons dans la joie, dans la paix, dans l'amour incommensurable, immuable, inaltérable, inattaquable, inviolable, éternel, qui traverse, transcende, consume toute illusion pour la simple raison que tout est la présence éternelle.   Alors pour ceux qui se croient supérieurs à qui ou à quoi que ce soit, aller faire vos devoirs, peu importe vos croyances,. vos concepts, vos archétypes, vos religions, vos pensées, vos actions, vos guerres, vos jugements, vos actes de non-amour, tout est illusion. La souffrance, les maux, tout ce qui occasion un mal-être, n'est que la résultante de vos croyances. La seule chose qui est vraie, c'est que tout est la présence éternelle, c'est en se dénudant de tout que la vérité se dévoile par elle-même. Qu'importe ce qui compose la création, tout est illusion, manifestation de la présence éternelle.

Comme je le disais dans l'un de mes messages, je ne suis pas là pour plaire à l'ego, où a alimenté l'illusion d'enfermement . Je suis là pour apporter la dissolution du rêve, de l'illusion de tout enfermement, de tout concept, croyances, archétypes ou autres, afin de dénuder toute illusion, de libérer l'être, tout être de son aveuglement, de son ignorance, en lui dévoilant cette simple vérité, C'est par la paix, la joie et l'amour éternel que cela se vit cette dissolution de l'ego, de l'ombre, en dévoilant que tout est lumière, que tout est la présence éternelle en action, traversant, transcendant et consumant le temps, l'espace et dimensions par la lumière de l'amour, de la paix et de la joie. Je ne suis pas plus grand ou plus petit que quiconque, nous sommes tous la présence éternelle, conscient ou pas, tout est un, l'un en tout. En fait ce que l'on croit être dans la création n'est que notre reflet de la présence éternelle. Ne sois plus dans l'ombre ainsi tu verras que tout est lumière.

vendredi 19 octobre 2018

Stop à la bêtise humaine, fin à l'enfermement, à tous ces concepts, en retrouvant la source de tout ce qui est.

Stop à la bêtise humaine, fin à l'enfermement, à tous ces concepts, en retrouvant la source de tout ce qui est.

Pourquoi éprouvons-nous la souffrance ? La réponse la plus simple, c'est que nous avons ignoré la source de tout ce qui est, le fait de se croire distinct, de croire que nous venons d'une origine extraterrestre ou quel que soit ce que nous croyons, c'est ce qui nous garde dans cet aveuglement, dans l'ignorance totale. En fait, nous sommes victimes de nos croyances obsolètes, complètement caduques, désuètes, démodées, plus d'actualité, plusieurs commencent à comprendre la nature de la souffrance et des maux, de tout ce chaos. Le fait de croire à toutes ces étiquettes, crée cette illusion de séparation et de dualité. On n'est pas différent des plantes, des animaux, d'autres formes de vie, ou encore des étoiles, des univers, des galaxies, d'autres mondes, qu'importe ce qui est manifesté dans toute la création, tout est issu de la même source créatrice, tout est lumière, différentes densités de lumière, de fréquences, de vibrations, peu importe comment elle se manifeste, tout est la lumière de la même présence éternelle, dans toute sa diversité. Tout est un l'un en tout,. L'homme est victime de ses croyances, ainsi en est-il pour toutes les autres forme de vie. En fait, nous récoltons notre propre façon d'interagir avec la lumière densifiée ou pas. Tout est lié, ce que nous créons par nos actions, nous le récoltons.

Effaçons tout, libérons-nous des croyances, des archétypes, des religions, des concepts, des histoires de ce monde, de toutes les mémoires, dénudons notre esprit de tout ce qui entraîne l'illusion de dualité et de séparation, de toute étiquette, de toute identification. Qu'on se le dise, tout est lumière. On croit être séparé pour la simple raison que l'on s'identifie à la forme au lieu de l'ensemble, qui n'est que la représentation de la même lumière. Quelle est la cause de l'illusion de dualité, de séparation, de la souffrance, du manque d'amour, de tout ce chaos ? Rien d'autre que l'ignorance, l'aveuglement à sa véritable nature divine, qui est cette force créatrice, qui se manifeste à travers le temps, l'espace et dimensions, tout en étant pas assujetti, libre de tout concept, de toute illusion d'enfermement. C'est la présence éternelle qui se manifeste en tant que lumière, se fragmentant, se densifiant dans le temps, l'espace et dimension, pour ainsi être cette diversité infinie. Que quelle en soit la conscience, toutes proviennent d'une même conscience, qui est au-delà de celle-ci, étant la présence éternelle qui traverse, transcende et consume tout par le feu de son amour. L'être croit vivre l'illusion de dualité et de séparation, il en souffre, comme il souffre d'un manque d'amour, qu'importe l'origine de sa souffrance, tout est la faute de son mental, de son esprit, de sa conscience, pourquoi ? Pour la simple raison qu'il croit être dissocié de tout, quand la vérité est que tout est un.

Retrouvons la paix, la joie, l'amour incommensurable, immuable, inaltérable, inattaquable, inviolable, immesurable, qui traverse, qui transcende, qui consume toute illusion d'enfermement, de dualité, de séparation, de tout concept et autres par le feu sacré de la lumière de l'amour unifié, l'un en tout, le tout en un. Nous sommes la paix, la joie et l'amour éternel. 

mercredi 17 octobre 2018

Pourquoi l'enfermement ? Pourquoi l’illusion ? Que constitue l’ego, pourquoi existe-t-il ou pourquoi a-t-il été créée ? Dans quel but ?

Pourquoi l'enfermement ? Pourquoi l’illusion ? Que constitue l’ego, pourquoi existe-t-il ou pourquoi a-t-il été créée ? Dans quel but ?
L'enfermement vient de la conscience non libérée, je m'explique, le fait de croire que tout est séparé, qu'il y a dualité, cela crée l'illusion de l'enfermement. La vérité est au-delà de la perception humaine, la grande majorité adhère à des concepts. à des croyances, à des archétypes, à des conditionnements, qui alimentent l'illusion de l'enfermement, le rêve, la matrice quantique. La vérité est toute simple, portons notre regard à l'extérieur, peu importe où nous regardons, tout est l'expression de la lumière, de cette présence éternelle, Maintenant portons notre regard à l'intérieur de nous, qui n'a aucun lien avec l'extérieur, comme le rêve, les sorties astrales, le fait de méditer et ainsi recevoir de l'information, par les images, par les ressentis, par une vision, par une canalisation, quel que soit le phénomène senti et ressenti par le corps, par le mental, par la conscience ou par le cœur, tout ça est aussi la manifestation de la présence éternelle qui s'exprime de diverses façon. Cela peut-être n'importe quoi, des expériences hors de la conscience, se retrouvant dans d'autres époques ou dans d'autres dimensions, tout est possible. Comprendre que tout a sa raison d'être. Pourquoi, pour la simple raison que ces informations, ou ses mémoires sont utiles dans la vie présente pour un accomplissement bien précis, qui va servir à des fins d'apprentissage, d'ouverture pour permettre à d'autres d'expérimenter autre chose que la réalité présente. Tout ça pour dire que tout est la présence éternelle, que ce soit à l'extérieur comme à l'intérieur, ce qui veut dire, le temps, l'espace et dimensions, ne sont que des paliers. Tout est lumière, tout est la présence éternelle, Nous croyons être la vie pour la simple raison que l'on expérimente à partir d'une forme humain, pourtant dans toute la création, il y a d'autres formes de vie, qui sont très différentes de nous, ayant d'autres sensations, pour exprimer et explorer la vie dans d'Autres dimensions, espace et temps. Peu importe la provenance de la vie, toute sa diversité infinie est animée par la présence éternelle, peu importe l'origine cosmique, stellaire, qu'importe la constellation d'où proviennent ces formes de vie, tout vient de la même présence éternelle. Ont-ils un ego ? Quelle que soit la forme de vie, elle a une conscience, une intelligence qui lui permet d'analyser, d'observer, d'explorer, de penser, tout en ayant un instinct de survie, quoi qu'il en soit, toute vie possède une intelligence adaptée à son environnement et poussée par le moteur d'évolution, celui d'aller encore plus loin dans sa recherche d'elle-même, connaître son origine, Il est vrai que l'on dit que tout est illusion, qu'en fait tout change et évolue, seul ce qui anime la vie est éternelle et non la forme, le véhicule qui est soumis au temps, à l'espace et aux dimensions. Vous conviendrez qu'un véhicule, forme qui sert à être dans la troisième dimension, ne peut tolérer d'être dans la neuvième dimension, pourquoi ? Pour la simple raison que la forme n'est pas adaptée à vivre dans cette dimension. Pourtant, qu'importe la forme, le véhicule qui sert d'évolution, de moyen pour apprendre et ainsi découvrir d'autres formes de vie, d'autres univers, d'autres planètes ou autres dimensions. Nous avons accès à un moyen beaucoup plus vite pour voyager, plus vite que la lumière, juste le fait d'y penser, notre conscience, notre présence peut se trouver dans d'autres sphères de consciences, autres dimensions à observer, à échanger, ou bien se voir dans une autre forme et constater que nous ne vivons pas que sur un plan, mais sur plusieurs. L'ego est une conscience non libérée cherchant son origine. Pourquoi le but de tout ça ? Comprendre que nous ne sommes pas seuls, que nous vivons aussi sur d'autres plans d'existences, à se poser les mêmes questions, à connaître l'origine de tout. Plus nous nous ouvrons à d'autres possibilités, à vivre des expériences qui nous apportent autre chose, qui nous montre la voix, le chemin. Tout ça pour comprendre ce que nous croyons être et pensons être, tout ça alimente l'illusion d'enfermement, pourquoi en est-il ainsi ? C'est que nous nous basons sur des faits, sur du vécu, nous croyons avancé dans cette démarche à trouver l'origine de tout, mais en fait nous n'avançons pas, nous faisons que du sur place, chaque fois que l'on trouve, il y a encore plus de questions que de réponses. Une quête sans fin. La réponse est au bout de notre nez et pourtant très visible, très perceptible, très présente, mais personne ne voit rien, accablé par les croyances, les histoires, les mémoires, toujours à se poser mille et mille questions. La vérité c'est que tout est la présence éternelle, c'est notre aveuglement,. notre ignorance qui fait que nous ne la voyons pas en toute chose, le fait de vivre dans cette forme humaine, nous restons fermé à toutes les possibilités. Il suffit de voir la nature, toute sa beauté de toute sa diversité de vie pour se rendre compte que seule la présence éternelle crée tout cela, qu'elle est la créatrice de tout, l'architecte, l'ingénieur, le réalisateur, le programmeur, en fait quelle que soit la forme de vie, tout est parfait, perfection. Mais l'homme ignore tout cela, il aime mieux détruire et se servir pour construire à son image qui n'a rien à voir avec ce que programme la présence éternelle, toujours en harmonie. L'homme n'a aucune conscience, agit pour son propre intérêt et voilà un monde qui se meurt par l'action égoïste des hommes, qui n'aucun regard envers la vie et leur propre vie. Quoi qu'il en soit, nous avons fait une telle avancée que plus rien ne peut l'arrêter, la reconnaissance de la présence éternelle en toute chose. Le temps, l'espace et dimensions, ne sont que des éléments pour que la présence éternelle à vivre dans d'autres formes, à explorer d'autres univers, d'autres mondes, toujours dans l'harmonie, dans l'équilibre de tout. Chers amis, respectons la vie et toute sa diversité, à comprendre que tout est la présence éternelle dans sa manifestation présente et cela quelle qu'en soit la forme. Quoi qu'il en soit, tout est illusion, le tout sert  d'apprentissage et d'évolution, à ce que nous sommes de toute éternité et au-delà de l'illusion d'enfermement, nous avons la chance de l'expérimenter dans cette forme parfaite, dont plusieurs ont oublié l'essentiel, que nous provenons tous de la même source créatrice, la présence éternelle. Traversons, transcendons, consumons toute illusion d'enfermement par le feu de notre amour commun, à apprécier la présence éternelle en toute chose. Nous ne sommes pas venus pour alimenter l'illusion d'enfermement, de dualité et de séparation, nous sommes venus apporter la libération, la dissolution de tout concept, de tout archétype, de toute croyance par la paix, par la joie, par l'amour en présence de la présence éternelle, nous la voyons, elle nous voit, le tout en un, l'un en tout.

Voilà ce qui est à l'origine de tout et la cause de l'illusion, qui a donné naissance à l'ego et à la conscience…

Voilà ce qui est à l'origine de tout et la cause de l'illusion, qui a donné naissance à l'ego et à la conscience…



Comme tout est la manifestation de la présence éternelle dans la création, tout est lumière, ce qui a permis à la vie d'être et ainsi apprendre dans ce rêve, dans cette matrice, cet enfermement. L'ego vient du fait que la vie, que cette présence a conscience de ce qu'elle sent et ressent, ce qui veut dire qu'elle est assujettie au temps, à l'espace et dimensions, créant du même coup l'illusion de dualité et de séparation. La présence éternelle s'est fragmentée dans le rêve, la matrice, afin d'explorer le temps, l'espace et dimensions, ainsi en se fragmentant elle se retrouve en tout et en toute chose, créant ainsi tous les scénarios, qui dépasse tout entendement. Pensons à l'émergence de la vie qui part d'une simple cellule et qui devient après un long processus d'évolution un être humain ou autres. La présence éternelle n'est pas assujettie au temps, ni à l'espace, ni aux dimensions, elle traverse, transcende et consume tout par sa lumière, sa présence et son amour. Comprendre que quelle que soit la vie, celle-ci évolue, apprend de son environnement, de sa réalité, le temps, l'espace et la dimension sont la matrice d'enfermement pour l'évolution. Comme je le disais, il y a un processus d'évolution, d'intégration afin d'acquérir la connaissance qui libère la conscience de ce qu'elle croit et pense être, toujours identifié à la matrice quantique, à l'enfermement. La conscience toujours dans cet ego à chercher sa vraie nature, à comprendre la réalité ou les réalités qui lui sert de pièce de théâtre. Plus cette présence éternelle dans la conscience évolue plus elle devient consciente de son aspect multidimensionnel, développant d'autres capacités, aller dans l'astrale, de faire des rêves conscients touchant d'autres sphères de réalités, d'aller chercher de l'information dans le futur, ou faire des canalisations en se branchant sur d'autres consciences.

En gros plus l'être est conscient de sa réalité, conscient de son potentiel divin, plus il expérimente, plus il acquiert de la connaissance. Il a toujours l'ego, tant qu'il ne s'est pas dénudé de l'enfermement, il est ancré à celui-ci, à vivre l'illusion de séparation et de dualité. En fait il est en dualité avec lui-même, d'un côté, il est la présence éternelle et de l'autre il fait face à toute sa fragmentation. Il faut comprendre la notion d'évolution, la présence éternelle, celle qui se trouve au-delà de la matrice, du temps, de l'espace et dimensions, de l'enfermement, elle traverse, transcende et consume toute illusion d'enfermement par sa lumière et amour. Ce qui fait, qu'elle apporte de l'aide, elle orchestre tout pour toute sa fragmentation, pour toute cette diversité, afin d'apprendre, d'évoluer pour atteindre l'illumination, la réalisation, Dans le but que cette fragmentation transcende son ego, sa conscience pour être libéré de tout enfermement et être la lumière de la présence éternelle qui transcende, qui traverse et qui consume tout par le feu sacré de son amour. Ce qui veut dire, plus aucune appartenance à l'enfermement, à l'illusion de dualité et de séparation, voyant que tout est la présence éternelle, dans toute sa perfection. dénudé de tout enfermement voyant non avec les yeux de l'ego, de la conscience mais avec les yeux de la présence éternelle sa création parfaite, sa perfection.

La mort n'existe pas, c'est simplement un changement de forme, afin de permettre à la fragmentation de la présence éternelle de renaître, de poursuivre son évolution. Prenons l'exemple de la nature, elle traverse toutes les saisons, printemps, été, automne et hiver, un cycle sans fin, qui permet à la vie de mourir et de renaître pour poursuivre son évolution. Il en est de même pour l'être humain en évolution, quitte la forme pour en endosser une autre dans le but de poursuivre son apprentissage. Quel que soit l'être humain, tout est conforme à son évolution, son apprentissage conviendra à son niveau de connaissance tout en progressant, tout en évoluant. Voilà pourquoi on se retrouve dans une réalité qui est composée de différentes consciences, de différents niveaux de connaissances, tout est lié, tout est juste, tout a sa raison d'être. Semblable à une immense pièce de théâtre où tout est divinement orchestré par la présence éternelle. Permettant à toute sa création, à toute sa fragmentation d'évoluer et atteindre cette compréhension qui permet de sortir de l'enfermement, de sortir de la conscience et de l'ego, pour sentir et ressentir la joie, la paix et son amour éternel. Celui qui croit au temps, à l'espace et aux dimensions, trouve le processus très long, voire incommensurable, mais pour celui qui s'est dénudé de tout enfermement, de tout concept, de toute croyance, de son ego et de la conscience, ne voit plus cela comme un enfermement. Il voit que la présence éternelle en toute chose, traversant le temps, l'espace et dimensions, en consumant tout par amour toute illusion d'enfermement, libre de tout concept. Il en ressent la paix, la joie et l'amour éternel.

Tant que l'être n'a pas cette connaissance, il continue à expérimenter l'enfermement, l'aspect multidimensionnel et quantique, à vivre des grandes émotions, par des expériences hors du commun, mais toujours conforme à son évolution, dans le but d'atteindre le vrai éveil. Sortir de l'enfermement, du rêve, afin de réaliser qu'en fait tout est la présence éternelle, que l'enfermement n'est qu'une illusion de plus, que tout est déjà accompli, avant même d'être réalisé. Comme je le dis, la présence éternelle n'est pas assujettie au temps, à l'espace et dimensions pour la simple raison que tout est illusion, n'est qu'un rêve, où tout est possible. 

mardi 16 octobre 2018

Juste un petit changement à faire de votre part, pour être libéré de l'enfermement.

Juste un petit changement à faire de votre part, pour être libéré de l'enfermement.


Qu'est-ce que l'enfermement, confinement dans lequel se retrouve toute la création ? Il se trouve que,  ce qui nous anime, ce qui donne souffle de vie, ce qui nous permet de vivre cette expérience, cet apprentissage dans cette forme actuelle ou autres que l'être humain, se trouve être la présence éternelle. Le temps, l'espace et les dimensions servent à l'enfermement, qui donne cette illusion parfaite de la séparation, de la dualité. Sommes-nous en mesure de pouvoir communiquer avec toute cette diversité ? Ce n'est sûrement pas par le langage humain, déjà qu'il n'est même pas en mesure d'échanger et cela d'une façon respectueuse avec d'autres humains, ayant d'autres langages, d'.autres cultures et croyances. On sait que le langage du cœur agit de façon harmonieuse, respectueuse, quand l'être est en paix, cherchant à partager cet état d'être. On voit le changement quand le cœur parle à partager cet état de bien-être, de paix, de joie et d'amour inconditionnel. Quand l'être est en paix, sent et ressent la paix, l'amour et la joie dans tout son être, son cœur est en expansion, émanant de tout son être une grande vibration d'amour qui est perçu, ressenti dans l'environnement immédiat, ainsi que dans d'autres sphères de consciences, ressenti par d'autres personnes qui sont liées ou pas. Quoique le fait d'émettre une vibration d'amour apporte des changements dans l'environnement, une fréquence harmonieuse, remplit de douceur, de paix et de joie, permet de transmuter des basses vibrations.

Plusieurs ne se rendent pas compte qu'en changeant sa façon de se comporter envers soi et envers ce qui compose la réalité, envers tous ceux qui croisent ou pas notre chemin, juste en adoptant une autre façon de vivre qui prône le respect, la paix, l'amour inconditionnel et la joie, en aimant tout d'un même amour, apportent de magnifique changement dans la réalité de tous les jours. Le fait de se sentir et ressentir cet état de bien-être, le fait d'être en paix, en joie ou en contemplation devant ce qui compose la réalité présente, améliore grandement la qualité de vie. C'est cet état d'esprit qui apporte la vibration de lumière et d'amour, apportant de la légèreté, de la douceur, de la bienveillance, baignant tout l'environnement dans une atmosphère de paix, d'amour et de joie, ce qui procure un bien-être général immédiat.

On ne se rend pas compte qu'un tout petit changement dans sa façon de vivre sa vie peut apporter des changements insoupçonnés. Prenez le temps d'y penser, simplement faire une introspection de comment agissez-vous dans votre quotidien, dans le lieu de votre travail, dans ce qui est votre zone de confort ? Comment agissez-vous envers vous et envers tout ce qui vous entoure et qui compose votre réalité présente ? Sans vouloir vous offenser, sans vouloir vous juger, prenez connaissance de vos actes et ainsi vous comprendrez mieux votre état actuel, ce qui émane de vous et ce que vous recevez, ce qui veut dire ce qui se présente à vous comme réalité. Maintenant, le but n'est pas de vous condamner, de vous critiquer, simplement vous faire prendre conscience et connaissance de vos propres actions. Vous avez le choix de ne rien faire et de rester dans l'état qui vous convient ou bien changer votre façon de voir la réalité qui se présente à vous. Juste être dans la paix, dans l'amour inconditionnel, dans la joie, accueillir et accepter tout ce qui compose votre réalité en l'aimant tout d'un même amour, en lui reflétant votre bien-être. Même si la veille, vous avez eu des réactions moins harmonieuses, moins respectueuses avec tout ce qui compose votre réalité, avec toutes vos relations, familiales, personnels, impersonnels ou autres.

Ne donnez plus aucune importance, effacer tout ça de votre mémoire, toutes ces histoires, soyez tout simplement le changement, en apportant à tous ce qui vous rend joyeux, cette paix, cet amour inconditionnel, qui vous procure cet état de bien-être. Pourquoi en est-il ainsi ? C'est qu'en cet instant, vous avez décidé d'être en paix, quoi qu'il arrive, rien ne peut brimer cet état d'être. C'est ainsi que le langage du cœur unifié prend tout son sens. Tout vient de la même source de lumière et d'amour, tout est cette présence éternelle, nous sommes cette présence éternelle qui a décidé de vivre cet apprentissage et cette expérience. Alors que choisissons-nous ? Être à l'image de nos sauts d'humeur, d'être dans cet enfermement à vivre la dualité et la séparation, car on se croit différent des autres, ou bien on change notre regard et on intègre la vérité une, en traversant, en transcendant et en consumant toute illusion d'enfermement, de confinement, d'isolation par le pouvoir de l'amour dénudé de tout concept, en aimant tout d'un même amour.

Nous vivons et expérimentons tous de la présence éternelle, l'un en tout.

Un message pour les communs des mortels ou pas. 

La vérité est toute simple quand l'être a en lui les réponses, pour la simple raison qu'il en a fait l'expérience, comprenant que tout s'acquiert le temps opportun. Mais pour celui qui croit en une seule vie, qui croit à la réincarnation, qui croit qu'en se comportant bien dans la vie, que la prochaine sera plus clémente. Imaginé un instant, que la vie n'est qu'un moyen d'expérimenter, d'apprendre de ses propres choix afin de comprendre notre relation d'unité. On se demande pourquoi toute cette diversité, quelle en est sa raison, pourquoi le vivre en tant qu'être humain ? Le but est d'apprendre, pas ce que nous croyons être en tant que personnage, mais en tant que présence éternelle, cela prend tout son sens. En tant que personnage, en tant que simple mortel, on ne réalise pas l'ampleur de tout ce qui se joue, de tout ce qui se réalise, de tout ce qui se fait par la présence éternelle. Peu importe les actions, ce que nous croyons, ce que nous percevons, tout est planifié, voir déjà tout orchestré. il n'y a pas un seul geste, une seule pensée qui n'est pas tout planifiée d'avance par cette présence éternelle.

On va me dire pourquoi la présence éternelle agit de la sorte et quel en est son but. Que nous croyons être de simples mortels ou pas, tout est perfection, tout est juste. On croit être une victime our la simple raison que le personnage que l'on personnifie n'est pas d'accord avec ce qu'il vit, voir subit en tant que réalité. Il ne perçoit pas la globalité, il ne peut voir que tout est action et entraîne une réaction. On dit ce que tu penses, tu le deviens, en voulant dire tout ce que tu veux, tu peux l'obtenir, mais attention aux pensées, aux émotions, aux non-dits, ce n'est pas juste le personnage, qui parle, c'est l'ensemble. Comme cet ensemble ne s'arrête pas au personnage, cela a une résonance sur toute la globalité. Quoi qu'il en soit, tout est la résultante de la globalité, on est victime de nos croyances, de nos concepts, de nos peurs, de nos connaissances, de notre façon de voir ou d'interpréter le monde, la création, la matrice quantique, tout ce qui nous garde dans l'enfermement.

Aller au fond de votre raisonnement, de vos convictions, de ce qui vous fait vibrer, ce qui vous fait sentir en vie, peu importe tout est juste. Il n'a pas un seul être qui ne contribue pas, car tous sont animés par cette force d'amour et de lumière' certains l'appellent Dieu, d'autres optent pour d'autres noms, pour ma part c'est la présence éternelle qui est le tout en un, l'un en tout. Il est vrai quand on le vit, quand on l'a intégré, quand on a cette connaissance, qui nous interpelle, qui nous donne des ailes, cela devient plus aisé de traverser l'illusion d'enfermement, de le transcender, de le consumer par notre amour qui n'est pas assujetti à aucune croyance, à aucun concept, totalement dénudé d'enfermement, d'apparences et autres voiles, que l'amour en son état pur, libre de tout, voyant que la présence éternelle dans toute sa magnificence, dans toute sa création pour ainsi manifester la vie dans toute sa diversité, dans toutes les consciences, Dans toutes les sphères de consciences et de connaissances, où tout est sa fragmentation. Tel un grand cerveau composé de neurones incommensurable, qui se renouvelle sans cesse, dans un seul but vivre la vie, la liberté d'être, en dépassant l'entendement et même l'enfermement dans laquelle elle en fait l'apprentissage et l'expérience à travers tous les êtres conscients ou pas, dans toutes les diversités de la vie, dans toute la matrice quantique et de toutes les dimensions, qu'elle qu'en soient les consciences, les archétypes ou autres, tout en sont que son reflet, selon les divers niveaux de connaissances. Peu importe le rôle où la mission dont on croit être investi, cela va au-delà de ce que nous pensons et croyons être, seule la présence éternelle est au-dessus de tout ce qui est, tout est sa propre création, quel que soit le scénario, tout a un but bien précis, comme il en est pour chacun de nous.

Que vous croyez être supérieur ou inférieur à qui ou à quoi que ce soit, rien de ce que vous croyez à de l'importance, car tout est la présence éternelle expérimentant l'illusion de dualité, de séparation, de la différence. Ne cherchez pas à comprendre, intégrez simplement que la présence éternelle agit dans tous ses personnages pour en tirer la connaissance afin de transcender, de traverser et de consumer tout par amour. Pour elle le temps n'a aucune importance, pour le personnage, il croit que le temps est réel, comme il en est de sa réalité. Soyons ce que nous sommes de toute éternité, laissons la lumière de la présence éternelle agir à travers nous, mais d'une façon consciente à tout traverser, à tout consumer par l'amour dénudé de tout concept. En prenant conscience que nous sommes la présence éternelle en action.

lundi 15 octobre 2018

Ce que je porte comme essence, reçu de la présence éternelle.

Je vous partage ce que j'ai reçu de la présence éternelle, cet héritage appartient à tous, du dernier jusqu'au premier, la dissolution de l'enfermement …

Ce que je porte comme essence, reçu de la présence éternelle.



Je suis un flot de lumière, cette présence éternelle qui déverse en mon cœur toute cette lumière pour dissoudre l'enfermement dans lequel se trouve ce monde, cette matrice. Comme promis la présence éternelle n'oublie personne, rien est exclu, du dernier jusqu'au premier tous vivront la dissolution. Je me souviens que la présence éternelle a écrit en lettre d'or sur un magnifique tableau, ce que je porte comme essence, ce que je suis venu apporter. La première lettre qui a apparu sur le tableau fut le F pour le feu Sacré, tel un dragon de feu crachant ainsi le feu qui consume tout concept, toute illusion d'enfermement. Par la suite la lettre L jaillit telle immense jet de lumière d'une telle intensité qu'il illuminait tout le tableau ainsi que tout ce qui se trouvait à l'extérieur. Je ne vous dis pas comment je me sentais, nom cœur était en effervescence, une grande expansion couvrant toute la création. Ensuite la lettre O, c'est manifesté dans le tableau comme un lever du soleil, plus il s'élevait plus il illuminait tout de ses rayons de soleils. Je pouvais à peine garder les yeux ouverts, à ce moment, j'ai vu un visage, tel un bouddha, plus je le regardais, plus il s'agissait de moi, de mon parcours, dans toutes ces vies, je pouvais constater un visage souriant mais abordant quelques rides comme de quoi cela n'a pas toujours été facile. Je continuais à regarder la présence éternelle inscrire en lettre d'or ce que je porte pour cette humanité, pour cette matrice quantique. Une dernière lettre fut le T, son apparition telle une tige sortant de la terre s'élevait vers le ciel tout bleu, devenant un arbre immense, majestueux chargé de toutes ces feuilles, dansant dans le vent, bien enraciné, débordant de vie. Et c'est ainsi que j'ai reçu comme nom ces lettres FLOT. ce que je porte comme essence éternelle.

Cela est arrivé, la présence éternelle m'a montré ce que je suis venu apporter à ce monde, tourmenté par l'enfermement, afin de le consumer par le feu sacré, tel un Dragon de feu, pour ensuite lui apporter la lumière de la liberté, Christique, afin de dévoiler qu'un jour nouveau se lève, un nouveau Soleil illuminant tout de son amour, qui vient la nouvelle terre avec cet arbre majestueux apportant l'abondance, la danse du vent où toutes les feuilles se mettent à danser, à chanter et festoyer. Je me suis dit qu'il est le temps de me dévoiler. Plusieurs le savent déjà, mais je ne suis pas plus grand ou plus petit, car je viens juste vous dévoiler à chacun cet héritage. Tous nous contribuons à dissoudre l'enfermement, ce que je suis, est aussi ce que vous êtes, Je viens juste vous rappeler qui vous êtes ce que nous sommes de toute éternité.

Auteur
Régis Raphaël Violette 

La vie, peu importe son expérience et apprentissage, tout a sa juste place, tout est parfait, perfection. Seul le vrai amour le voit ainsi.

La vie, l'eau-de-vie, peu importe son expérience et apprentissage, tout a sa juste place, tout est parfait, perfection. Seul le vrai amour le voit ainsi.

Ne pas sauter aux conclusions, tout a sa raison d'être, ne soyons pas celui qui regarde que par la fenêtre, qui ne puisse percevoir l'ensemble. Quelle que soit la vie, qu'elle soit sans amour ou avec, nous ne pouvons pas juger la vie sur le rôle qu'elle vient accomplir. Savoir que parfois ce qui anime la vie est plus grand que l'amour, plus grand que soi, plus grand que tout, plus grand que la conscience. Cette intelligence qui orchestre tout, elle ne voit pas cela comme il en est pour celui qui perçoit la réalité à travers sa conscience, qui en fait n'a pas toutes les informations, toutes les connaissances pour penser ainsi. C'est grâce à toutes ces expériences de vie, qu'il est possible de voir la globalité. Ne dites pas que la vie sans amour est une vie qui ne vaut rien, dire qu'une vit pleine d'amour vaut son pesant d'or. Si cela a été écrit par un tel, il ne savait pas ce qu'il disait, une vie sans amour ne vaut rien, l'amour est l'eau de la vie., il percevait cela selon son expérience personnelle. Moi, je vous dirais ceci, celui qui boit l'eau de la vie, aime tout d'un même amour, même s'il doit faire l'expérience d'une vie sans amour. Quoi qu'il en soit, une vie sans amour n'existe pas, juste pour l'être qui croit en être séparé, pour ainsi en faire l'expérience. L'essence de la vie est amour, elle est éternelle, celui qui sait ne connaît pas le manque d'amour, pour la simple raison qu'il est l'amour. Alors que celui qui prétend être l'amour, qui juge son prochain, cet être a besoin d'être aimé pour ainsi combler le vide qu'il a lui-même créé. Quoi qu'il en soit, tout est l'essence même de l'amour, ce que vous appelez la vie, ressemble à une pensée, imaginez un instant le nombre de pensées qu'une seule journée peut avoir en une journée, maintenant imaginer pour presque 8 milliards d'individus, maintenant imaginer pour toute la création.
En fait notre passage n'est qu'une pensée pour la présence éternelle, elle orchestre tout, de la plus petite particule de vie à la plus grande. ne pensez pas que la plus petite des particules est cela en apparence, elle est aussi la plus grande selon un autre angle de cette matrice quantique. Quoi qu'il en soit, tout vaut son pesant d'or, ne pas juger une vie pour ce qu'elle est, vous ne savez pas le rôle qu'elle joue ou qu'elle a pu jouer pour ainsi apporter l'amour, tout est l'eau-de-vie. Merci de changer votre regard sur la diversité de la vie, peu importe son apprentissage et expérience, tout a sa juste place, tout est parfait, perfection. Seul le vrai amour le voit ainsi.